English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Jeudi 8 décembre 2016

Espaece

Aurélien Bory

Le Parvis Scène Nationale Tarbes Pyrénées - Ibos

Le bel espaece d’Aurélien Bory

08/12/08  : Espaece d'Aurélien Bory au Parvis, photo de Stéphane Boularand
08/12/08 : Espaece d'Aurélien Bory au Parvis, photo de Stéphane Boularand

L’histoire entre Aurélien Bory et le public du Parvis remonte déjà à quelques années. On pense à Questcequetudeviens en 2010 dans lequel il explorait avec le solo de Stéphanie Fuster l’espace du Flamenco, l’univers de la jeune danseuse japonaise Kaori Ito il y a trois ans dans Plexus ou Azimut qui nous amenait dans le domaine circassien. C’est donc avec la sensation de retrouver un artiste qu’on a accompagné dans son développement que le public tarbais est venu au Parvis jeudi et vendredi. Et même si le spectacle était annoncé dans la catégorie théâtre, on savait que la relecture d’Espèce d’espace de Georges Perec, contracté en Espaece par Aurélien Bory ne pouvait être contenu dans cette seule forme et que la danse ou au moins la dimension corporelle et visuelle ne pouvait rester étrangère à ce projet. Un cocktail prometteur pour marcher sur les pas de Georges Perec. Promesse tenue avec un Espaece qu’on découvre riche de l’étendue de son expression qui relève simultanément du théâtre, de la danse et du cirque, riche comme une source continue d’idées et d’images. Sans oublier une place de choix pour l’humour burlesque et l’exploration des possibles qui font un bel écho à l’œuvre de Georges Perec. Le tout avec une impressionnante machinerie qui nous offre des images hors normes comme le grand décor qui forme un fond, une tour ou qui s’ouvre comme un livre. Comme ce fond phosphorescent qui imprime la lumière et nous livre une trace un peu moins éphémère que la persistance rétinienne de ce qui s’est passé sous nos yeux.

Stéphane Boularand


Conception, scénographie et mise en scène Aurélien Bory
Avec Guilhem Benoit, Mathieu Desseigne Ravel, Katell Le Brenn, Claire Lefilliâtre, Olivier Martin Salvan
Conseiller à la dramaturgie Taïcyr Fadel
Création lumière Arno Veyrat
Composition musicale Joan Cambon
Conception technique décor Pierre Dequivre
Costumes Sylvie Marcucci
Régie générale Arno Veyrat
Automatismes Coline Féral