Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Hamlet revisité par l’option théâtre du lycée Marie Curie

04/06/12  : Option théâtre du lycée Marie-Curie de Tarbes (c) Stéphane Boularand« Etre ou ne pas être, telle est la question… ». On voit encore le visage de Gérard Desarthe mis en scène par Patrice Chéreau il y a vingt ans. Les plus âgés ont pensent peut-être plutôt à la mise en scène de Georges Wilson ou celle de Benno Besson. Autant de références bien intimidantes pour des élèves de terminale de l’option théâtre du lycée Marie Curie qui ont cette pièce au programme. Une véritable gageure qui nécessitait de trouver le moyen de permettre à ces lycéens de se frotter au mythe sans jamais l’affronter trop brutalement.

« Il ne s’agit pas de jouer Hamlet, mais de montrer ce que le théâtre de Shakespeare représente aujourd’hui pour des apprentis-comédiens qui ont l’âge du héros ». C’est ce qu’on réussit leur professeur, Marie Ponsot, et les deux intervenants, Pascale Calvet et Régis Lux en proposant aux lycéens de jouer les scènes clefs de la pièce, en se succédant dans les rôles d’Hamlet, d’Ophélie, de Polonius, de Gertrude et des autres et en confrontant le texte de Shakespeare à deux ré-écritures modernes, celle du Hamlet-Machine d’Heiner Müller et de Gertrude, le cri de Howard Barker. La formule fonctionne parfaitement.

Au lieu d’être laissé face à un mythe, cette approche donne la vision d’un Hamlet moderne qui interroge les lycéens sur ce que sont pour eux la fidélité à un idéal et la révolte contre un destin qui semble écrit. Autant de questions qui permettent à ces jeunes comédiens d’exprimer au travers de cet Hamlet autre chose qu’un texte figé aussi mythique soit-il. Une véritable réussite !

Stéphane Boularand

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'infos