A- A+ EnglishEspañolItalianoEuskadi中国

Spectacles à Tarbes et en Hautes-Pyrénées du  mardi 31 mars 2020 

Annulé 18:30:00 / Conservatoire Henri Duparc / Tarbes

Annulé Miniature au Conservatoire : Département Voix

Bar Le Melting Pot

Annulé 18:30:00 / Le Melting Potes / Tarbes

conférence

Annulé Cercle de pardon selon l’enseignement de Don Miguel Ruiz auteur des 4 accords Toltèques

Le Celtic Pub à Tarbes

Annulé 20:00:00 / Le Celtic / Tarbes

Annulé Soirée conférence

Annulé 20:30:00 / Le Parvis / Ibos

théâtre

Annulé PhèdreRacineBrigitte Jacques-Wajeman

Billeterie

Annulé 20:30:00 / Le Pari / Tarbes

Théâtre

Annulé Trois hommes dans une bouteilleDaniel KeeneCie Théâtre du Détour

Cinéma CGR Tarbes

Cinémas

Les cinémas des Hautes-Pyrénées

Expositions à Tarbes et en Hautes-Pyrénées en cours le mardi 31 mars 2020

Jusqu'au mardi 31 mars 2020

/ Musée Massey et Musée International des Hussards / Tarbes

Portraits de femmes du XVIe au XIXe siècle

Un regard sur la collection Beaux-arts du Musée Massey...
Les oeuvres interrogent à la fois l'histoire, l'histoire de l'art et l'histoire des sociétés : Qui se fait représenter et pourquoi ? Quel est le rôle et quelle est la place du portrait ? L'image de la femme renvoie également à sa place dans la société : mère, épouse, objet de plaisir et de convoitise, objet de pouvoir ? Les regards que propose ce parcours touchent par leur présence. Ils reconstituent cette grande chaîne de l'humanité en nous rattachant à ces existences passées.

Jusqu'au samedi 25 avril 2020

/ Le Carmel / Tarbes

Monique Deyres

Depuis plus de 30 ans, Monique Deyres puise son inspiration dans la nature où elle emprunte ses matériaux de prédilection. Prolongement de ses ateliers, ses jardins se révèlent de véritables terrains d’expérimentations. Les végétaux qu’elle retravaille en fonction des atteintes du temps, permettent à l’artiste de soulever les notions d’espace, de paysage et de mémoire. Elle trouve toujours dans le jardin la matière de ses œuvres : lianes de kiwis enchevêtrées, fleurs et feuillages compressés en briques. Chaque série d’œuvres naît après une longue maturation la conduisant à la suivante. Celle d’un cèdre abattu, par exemple dont l’estampage d’une section de tronc sur des feuilles de papier a constitué une suite d’images teintées avec les couleurs extraites des pétales de coréopsis.
Qualifiant sa démarche « d’exploration et d’expérimentation du vivant, du paysage et de la nature en interaction avec l’espace et le temps », Monique Deyres a su bâtir une œuvre empreinte de poésie.