English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 586 News 512 Spectacles vus

vendredi 28 mars 2008

Luke

La Gespe, scène de musiques actuelles, Tarbes

Luke à La Gespe

28/03/08 : Luke , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
28/03/08 : Luke , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Que les choses soient claires, Luke est un groupe de rock ! Trois années après leur premier passage à La Gespe, ils sont venus le démontrer. Pour le chanteur, Thomas Boulard, c’est une mise au point nécessaire : « avec l’album précédent les aficionados, les gardiens du temple rock ne nous trouvaient pas assez rock, et les gens de la chanson nous trouvaient trop bourrins. On disait c’est un groupe calculateur qui a été malin. Le nouvel album a aussi été un moyen d’apporter une réponse:». Avec son look à la Johnny Rotten des Sex Pistols, les dents pourries en moins, il est évident que ça ne lui convenait pas du tout. Ils ont effectivement pris leur parti et ça s’entend sur scène.
Le son monte d’un cran et c’est parti pour près de deux heures de show à pleine vitesse. Ca sonne nettement plus fort et plus dur. Les morceaux issus des « Enfants de Saturne » comme « La terre ferme » ou « Un seul jour » sont clairement rock, dans la mouvance de Noir Désir ou de Placebo. « C’est cette fois-ci un format à deux guitares, avec plus d’implications, d’interactions, alors que pour La tête en arrière, il n’y avait que celle de Thomas » indique JP Ensuque, le guitariste. Ils ne ménagent pas leur énergie pour donner à ce nouvel album la chance d’avoir le même succès que le précédent. On retrouve aussi leurs titres phares comme « Soledad » et « La sentinelle » revisité pour cette tournée. Un bon concert, généreux, chaleureux comme on les aime. Ils arrivent à communiquer ce en quoi ils croient, à un public qui a reçu le message cinq sur cinq.

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org