English Espana Italiano Euskadi A- A+

Agenda Spectacles 670 News 563 Spectacles vus Articles les plus vus

Ensemble Instrumental de TarbesFauré

Eglise Saint-Jean (Tarbes)

Le Requiem de Fauré fait église comble

Ensemble Instrumental de Tarbes, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Ensemble Instrumental de Tarbes, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Le public était compact samedi soir dans l’église St-Jean de Tarbes. Près de 500 personnes étaient venues écouter l’Ensemble Instrumental de Tarbes, le chœur Harmonia et le chœur d’enfant du collège Desaix. Les places assises étaient très recherchée ! On pu voir – est-ce un effet post campagne électorales ? – que le siège du Maire de Tarbes était très convoité…

La soirée a commencé sous la baguette de Jacques Di Constanzo par trois Divertimenti que Mozart a composés à 16 ans. Trois petits morceaux vifs et allègres qui ont permis d’apprécier les sonorités des cordes de l’Ensemble Instrumental de Tarbes relayées par le volume de l’église St-Jean. Puis ils ont été rejoints par les choristes d’Harmonia pour le Requiem de Fauré. Une messe mortuaire que Fauré a voulu différente de ce qui existait en cette fin de 19ème siècle : « Voila si longtemps que j’accompagne à l’orgue des services d’enterrement ! J’en ai par-dessus la tête, j’ai voulu faire autre chose ». Le chœur dirigé par Monique Brondel, venue accompagnée de la chorale du Collège Desaix dans lequel elle enseignait il y a encore quelques mois, a pu donner de la voix sur cette superbe pièce pleine de douceur et de sérénité. Le tout s’est clos sur un In Paradisum somptueux. On en oubliait qu’on était resté debout.

Par / ©Bigorre.org / article vu 731 fois