Les soldes sur Internet

English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 583 News 506 Spectacles vus

Lundi 30 juin 2008

Ateliers de la Porte Bleue

Le Carmel, Tarbes

Le Londres d’Oliver Twist au Carmel

Les Ateliers de la Porte Bleue dans Oliver Twist
Les Ateliers de la Porte Bleue dans Oliver Twist

Les groupes d’adultes et d’enfants des Ateliers de la Porte Bleue se sont réunis pour faire spectacle commun cette année. Ils jouent depuis lundi « Oliver Twist » dans les jardins du Carmel. Charles Dickens avait écrit le livre, ils en ont fait une adaptation théâtrale. C’est Oliver Twist lui même qui raconte son histoire, celle qui a pu l’amener à cambrioler la maison de celui qui l’a sorti de la fange. Les contraintes du théâtre classique volent en éclat : il n’y a ni unité de lieu, ni unité de temps. On est presque au cinéma ! C’est parti pour un grand flash back qui démarre dès sa naissance.
Avec une mise en scène malicieuse, on voit grandir Oliver sur scène : il disparait derrière un piler et en ressort avec quelques années de plus, comme dans la célèbre publicité d’une banque-assurance publique sur la suite Jazz de Chostakovitch. Il passe ainsi de l’orphelinat aux rues du Londres populaire de l’Angleterre Victorienne, via la boutique du fabricant de cercueils. Seule subsiste la règle de l’unité d’action, celle d’Oliver Twist qui va chercher à frayer son chemin dans un monde franchement hostile. Il faut se battre pour vivre et si possible rester honnête. C’est certainement plus difficile quand on est accueilli par des gens aussi peu recommandables que Fagin, interprété par Patrick Mahot.
Les scènes du Londres populaire sont particulièrement riches, avec une distribution généreuse : Victor Blas, Lucie Chauvat, Baptiste Garguillo, Pierre Gingali, Nicolas Jakow, Anna Khatchidze, Maxime Ladeveze, Hugo Marsac, Marie-Lou Pitout, Emma Ploye et Cécile Steinbrecher pour le groupe d’enfant. Caroline Bazire, Pierrette Chataignier, Erick Gehin, Isabelle Gimelle, Marie Glayat, Nathalie Iriart, Patrick Mahot et Myriam Segui pour le groupe d’adultes. Avec tous ces comédiens habillés des superbes costumes, prêtés par le Théâtre du Capitole de Toulouse, les jardins du Carmel se transforment rapidement en rues grouillantes qui se révèlent périlleuses pour les bourgeois qui s’y attardent. On ne peut qu’être séduit par cette association de très jeunes comédiens avec d’adultes que Marie-Anne Gorbatchevsky fait fonctionner à merveille.
Mercredi et jeudi, une nouvelle distribution prend la relève pour deux autres représentations précédées d’un peu de musique. Rendez-vous au Carmel à 20h30 !

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org