English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 586 News 512 Spectacles vus

vendredi 12 décembre 2008

Othello

Eric Vigner / Shakespeare

Le Parvis Scène Nationale Tarbes Pyrénées, Ibos

Othello au service de Eric Vignier

12/12/08 : Othello au Parvis   , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
12/12/08 : Othello au Parvis , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

La saison du Parvis est une occasion de voir ou revoir quelques uns des plus beaux classiques du répertoire. Il y a eu l’excellent Cid en novembre, il y aura « Le menteur » de Goldoni cette semaine. Vendredi soir, c’était l’Othello de Shakespeare, général maure parti conquérir Chypre pour le compte des vénitiens, accompagné de Desdémone, sa femme, du fidèle Cassio et du perfide Iago. Tous les ingrédients sont réunis pour faire du grand spectacle : l’amour, l’envie, le mensonge, la trahison et cette jalousie que Iago va semer et faire grandir dans l’esprit d’Othello. « Oh ! Attention, monseigneur, à la jalousie ; c'est le monstre aux yeux verts qui tourmente la proie dont il se nourrit ».
La pièce de William Shakespeare est classique, mais la mise en scène d’Eric Vigner est résolument moderne. Les couleurs sont sobres, dominées par un blanc qui joue avec la noirceur des âmes et une blancheur qui se moque de l’innocence. Une sobriété qui contraste avec la complexité du dispositif scénique : un plateau tournant, deux grands escaliers et des panneaux perforés qui sont placés, déplacés, replacés au fil des scènes pour multiplier les configurations. Une scénographie éblouissante ! Entendez par la qu’elle occulte le reste, reléguant le texte de Shakespeare au second plan. On espérait Vigner au service de Shakespeare, on a eu un Vigner qui se sert de Shakespeare. Dommage.

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org

de William Shakespeare
Traduction et adaptation : Rémi De Vos et Eric Vigner
Mise en scène, décor et costumes : Eric Vigner
Texte édité aux Éditions Descartes & Cie en octobre 2008
Avec Bénédicte Cerutti, Eric Challier, Michel Fau, Samir Guesmi, Nicolas Marchand, Aurélien Patouillard, Thomas Scimeca, Catherine Travelletti, Jutta Johanna Weiss