English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 586 News 512 Spectacles vus

mercredi 9 décembre 2009

Hamlet

Oskaras Korsunovas / Shakespeare

Le Parvis Scène Nationale Tarbes Pyrénées, Ibos

Etre ou ne pas être... surtitré

12/12/09 : Hamlet mis en scène par Oskaras Korsunovas   , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
12/12/09 : Hamlet mis en scène par Oskaras Korsunovas , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Dès l’entrée dans la salle du Parvis, cet Hamlet nous attend et nous surprend. Loin de la reconstitution d’époque, les comédiens sont déjà installés sur scène face à des miroirs. Dès le début de la pièce, il dérange. Les sonorités stridentes, les lumières crues, la dureté de la langue lithuanienne, la violence des mouvements, l’inconfort des surtitres placés trop haut. Une atmosphère de malaise qui plonge le public entier dans le trouble d’un Hamlet qui vient de découvrir que son père a été tué par celui qui a pris son trône et sa femme. On savait déjà que quelque chose était pourri au royaume du Danemark. On ne le regarde pas se débattre, on est installés a ses cotés, a peine perturbé par les premiers hoquets du système de surtitrage. Une mise en situation un peu ardue, mais incontestablement intéressante et relativement efficace. « To be or not to be » devient « būti ar nebūti ». Après tout, on se sait pas comment ca se dit en danois…
Mais quand le système de sur-titrage fini par nous lâcher complètement, la situation bascule. Avec le Lithuanien, on avait déjà renoncé à la beauté subtile des sonorités de la langue de Shakespeare. L’absence du texte nous enlève une bonne partie de l’identité de la pièce. Il ne reste plus alors que la scénographie et le jeu des acteurs. Un véritable happening théâtral ! On dit que les aveugles sont plus sensibles que les voyants à tout l’environnement sonore. C’est ainsi que le public du Parvis, privé du texte qu’il était venu entendre, donne au visuel un poids nouveau qui permet à l’audacieuse scénographie d’Oskaras Korsunovas de prendre toute son ampleur. Il fallait sans doute bien ça, et le respect du travail fait, pour que les spectateurs acceptent de rester face à des comédiens qui jouent un texte dont on ne comprend pas le moindre mot.
Stéphane Boularand
Théâtre
Hamlet


Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org

de William Shakespeare
Mise en scène : Oskaras Korsunovas
Scénographie : Oskaras Korsunovas, Agne Kuzmickaite
Costumes : Agne Kuzmickaite
Compositeur : Antanas Jasenka
Lumière : Eugenijus Sabaliauskas
Son : Vilius Vilutis
Avec : Darius Meskauskas, Dainius Gavenonis, Nele Savicenko, Vaidotas Martinaitis, Rasa Samuolyte, Julius Zalakevicius, Darius Gumauskas, Tomas Zaibus, Jonas Verseckas, Giedrius Savickas