English Espana Euskadi Italiano Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 606 News 525 Spectacles vus

Le Tour de France en Hautes-Pyrénées

Retour sur l’étape assassine du Tour de France

illustration
illustration

C’est dans une ambiance pleine de nostalgie qu’une belle brochette d’anciens coureurs cycliste était réunie à la Médiathèque Louis Aragon à Tarbes mercredi soir. Des visages inconnus des plus jeunes, mais des grandes figures pour ceux qui suivaient le Tour de France dans les années 60. Cote à cote : Robert Cazala, André Darrigade et Hubert Arbes qui cumulent à eux trois pas mal de victoires d’étapes du Tour de France et de journées à porter le maillot jaune ! Tout ce monde autour de Jean-paul Rey, journaliste sportif haut-pyrénéen venu présenter son livre « L’étape assassine ».
La scène se situe il y a 100 ans tout juste, lors d’une des premières éditions du Tour de France. Les organisateurs imaginent une étape qui va entrer dans la légende : 326 km pour relier Luchon à Bayonne. Une étape qui aligne six cols qui feront la légende du tour : Le Peyresourde, l’Aspin, le Tourmalet, le Soulor, l’Aubisque, l’Osquich. Jean-Paul Rey nous raconte avec ferveur et admiration ce qu’on affronté les coureurs de l’époque, les Lapize, les Garrigou, les Albini, les Lafourcade, qui partirent de Luchon à 3h30 du matin pour s’attaquer à ces six cols sur des routes qui n’avaient pas encore été bitumée. Il faudra 14 heures au plus rapide pour surmonter cette étape impossible. Lapize lâchera à l’adresse des organisateurs « Vous êtes des criminels ». On retiendra le nom d’étape assassine. Une page d’histoire sportive à découvrir avant de suivre le Tour de France en Hautes-Pyrénées cet été !

/ Bigorre.org