English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 586 News 512 Spectacles vus

mercredi 29 septembre 2010

Jacques Higelin

La Gespe, scène de musiques actuelles, Tarbes

Jacques Higelin sera vendredi à La Gespe

Jacques Higelin
Jacques Higelin

C’est avec une belle affiche que La Gespe ouvre ce vendredi sa nouvelle saison. En recevant Jacques Higelin, c’est une grande figure de la chanson et du rock français avec plus de quarante années de carrière à l’actif qui vient à Tarbes. Le public tarbais ne s’est pas trompé en se précipitant pour prendre des places. C’est maintenant complet !
A tous ceux qui ont vécu les années 70, ce concert rappellera sans doute des chansons qui ont marqué cette époque, de « Mona Lisa Klaxon » de l’album BBH75 à « Ci-git une star » du dytique Champagne pour tout le monde et Caviar pour les autres, sans oublier les incontournables « Alertez les bébés » ou « Denise ». Une folle décennie enivrée de la liberté post soixante-huitarde que ces chansons qui aurait pu suffire à faire la carrière de Jacques Higelin. Les quelques grands succès populaires comme « Tombé du ciel » n’auraient été que des soubresauts et nous aurions été le voir à La Gespe, comme on va au musée pour voir ce qu’il reste d’une star avant qu’elle s’éteigne.
Mais l’homme est rebelle ! Loin de s’endormir, il sort en 2006 l’album « Amor Doloroso » qui va marquer son retour sur les devants de la scène. L’actualité sociale et l’élection de Nicolas Sarkozy semble lui avoir redonné une nouvelle jeunesse. Le « Coup de foudre » de 2010 on est dans la même veine. La voix rocailleuse de Jacques Higelin retrouve l’énergie révoltée, comme dans le « Valse » qu’il adresse aux médias, la tendresse d’un indécrottable poète avec un éternel « coup de foudre » aux femmes, le swing d’un tombé du ciel dans « News Orleans » ou le rock d’un « Août Put ». C’est du Higelin grand cru revisité par lui-même ! Il reprend même son « Aujourd'hui, la crise » qui semble d’une actualité indémodable trente-cinq ans après BBH75. Un bel album servi par une grande tournée qui passe par Tarbes avant d’aller au Zénith à Paris et dans la France entière.

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org