English Espana Euskadi Italiano Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 613 News 528 Spectacles vus

Andy Warhol

Ibos - Le Parvis

Une belle Soirée Warhol au Parvis

illustration
illustration

Avec l’exposition de l’Abbaye de l’Escaladieu, Andy Warhol fait l’actualité culturelle en Hautes-Pyrénées, avec déjà 2500 visiteur sur la première semaine. Une actualité qui à manifestement aiguisé la curiosité du public venu samedi au Parvis pour une Nuit Warhol consacrée à la production filmique de cet artiste emblématique de l’art du XXème siècle. On a pu commencer en fin d’après-midi avec le documentaire de Jean-Michel Vecchiet, « Vies et mort d’Andy Warhol » par découvrir un Warhol vu par ses proches : des amis, artistes branchés ou gays paumés du milieu New-Yorkais, à ses frères bien ancrés dans l’Amérique profonde de son Pittsburg natal. Un point de vue intime qui fait le lien avec l’exposition de l’Escaladieu qui met justement en avant le poids des origines sur la production d’Andy Warhol.
C’est avec Patrick De Haas, historien d’art et Maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne que la soirée s’est poursuivi avec une conférence qui fait le lien avec les films d’Andy Warhol. « Si Andy Warhol est un nom qui a obtenu beaucoup plus que quinze minutes de célébrité, certains aspects de son œuvre, particulièrement le cinéma, restent cependant mal connus. Les films de Warhol ont pourtant bouleversé en profondeur un certain type de savoir et de comportement face au cinéma. Mais les éléments novateurs et radicaux des films de Warhol (plans fixes de longue durée, “ temps réel ”, crudité des représentations sexuelles...) ne peuvent être pleinement compris que si on les appréhende en les rapportant à l’attitude globale qui génère l’ensemble de l’activité de l’artiste : sa peinture comme ses films. ». Il n’y avait plus qu’à voir les films eux-mêmes, de Blow Job à Kiss pour avoir envie de retourner à l’Escaladieu et visiter l’exposition avec un œil nouveau !

/ Bigorre.org