English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 586 News 512 Spectacles vus

vendredi 7 janvier 2011

Delenda

Le Celtic, Tarbes

Les Delenda ouvrent l’année musicale du Celtic

Delenda
Delenda

C’est en musique que le Celtic va nous souhaiter une bonne nouvelle année. On commence avec le rock vigoureux des Delenda et des Stressman pour aller jusqu’au swing de Robert Papasian qu’il ne faudra rater sous aucun prétexte. Un superbe bouquet musical qui nous annonce une année 2011 riche en sonorités ! Rencontre avec Stéphane et Cédric, des Delenda qui vont ouvrir cette nouvelle année au Celtic.

Les Delenda existent depuis quand ?
On joue ensemble depuis près de 3 ans. On était quatre à l’origine, avec deux guitaristes, et Ludo est parti. On s’est demandé ce que ca allait donner à trois. Mais maintenant on se sent bien dans cette formule de trio guitare, basse et batterie.
Comment sonnent les Delenda ?
On joue une musique qui est essentiellement rock, avec de bonnes parties metal qui envoient et un chant calme, plutot pop sur des textes travaillés. On a toujours du mal à mettre une étiquette la dessus. Certains nous disent que c’est du metal progressif, alors pourquoi pas, même si on ne se reconnaît pas trop derrière cette étiquette. C’est une musique avec beaucoup de ruptures de rythme, des morceaux avec 17 ou 18 parties différentes sur quatre ou cinq minutes. On n’est pas adeptes des morceaux qui enchainent traditionnellement les couplets, les solos et les refrains. On foisonne d’idées et on n’a pas envie de s’ennuyer.
Vous vous êtes nourris de Zappa, Magma ?
Pas forcément avec ça. On est arrivé chacun avec ses influences. Mickael, le guitariste et chanteur, est très influencé par le metal progressif des Dream Theater. Techniquement, c’est des monstres ! Pour Cédric, c’est plutôt la musique de la génération 90, celle des Red Hot Chili Pepper et Muse. Du funk aussi comme Marcus Miller. Et Stéphane a été élevé au Led Zeppelin, au Deep Purple et au Jefferson Airplane. Maintenant c’est plutot le metal gothique féminin. Ca fait une grosse base rock metal progressif dans lequel on se retrouve tous les trois. Sur des morceaux à quinze parties on arrive à mettre un peu de tout ça ! On a travaillé assez vite au début autour des compos. On a pris plus de temps après pour travailler les atmosphères et les sons. Les harmonies, les effets sur la guitare et sur la basse. Et le chant pour que ce soit un instrument à part entière.
On vous a peu vu sur la scène tarbaise
Effectivement on a fait peu de concerts jusqu’ici. On s’est donné le temps de monter un set d’une heure et quelques avec nos compositions. On voulait attendre d’avoir un set dans lequel on se sente bien pour le présenter et le partager. Maintenant on est prêt ! On cherche des endroits où jouer, on cherche des groupes avec lesquels on pourrait partager la scène. On a envie de jouer, on veut faire de la scène !!! On trouve que ce n’est pas facile de trouver des dates sur Tarbes, alors ca nous fait bien plaisir de commencer cette année au Celtic !

Propos recueillis par

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org

Le programme de la semaine :
vendredi 7 : Delenda (rock progressif)
samedi 8 : Stressman + Whisky & Weed (rock)
dimanche : Robert Papasian (swing)
Concerts à 20h au Celtic Pub rue de l’harmonie à Tarbes. Libre (mais nécessaire) participation