English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 584 News 510 Spectacles vus

Vendredi 29 juillet 2011

Festival Jazz In Marciac

Return To Forever

Marciac

Le Return To Forever de Chick Corea ouvre la quinzaine de Jazz In Marciac

29/07/11 : Jazz In Marciac - Return To Forever, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
29/07/11 : Jazz In Marciac - Return To Forever, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

C’est avec la reformation de Return to Forever que le 34eme Jazz in Marciac s’est ouvert jeudi soir. Une superbe soirée qui a débuté avec le swing électrique et métissé de Raul Midon et de Richard Bona. Déjà le public du grand chapiteau était debout pour que dure plus longtemps cette première partie qui donnait déjà le ton ! C’est donc dans une belle ambiance que « Return to Forever », groupe mythique des années 70 fraichement reformé par Chick Corea, figure emblématique du jazz fusion… et de la scientologie. Un engagement sectaire qui serait, dit-on, la cause de la séparation du groupe à l’époque ou Stanley Clarke aurait quitté l’église de scientologie.
On peut alors s’interroger sur les raisons de la reformation du groupe ou simplement savourer le plaisir de retrouver réunis ceux qui ont écrit une belle page de l’histoire des musiques actuelles. Une seconde option qui fait rapidement oublier le reste ! Trente ans après la séparation, Stanley Clarke et Lenny White sont toujours là. Al Di Meola est remplacé par Franc Gambale et Jean-Luc Ponty qui était à l’époque dans le Mahavishnu Orchestra concurrent ajoute son violon à la configuration d’époque. Un superbe plateau pour montrer que le jazz fusion est toujours d’une belle vitalité et que les trente-quatre années passées depuis la séparation ne font que nourrir l’échange entre ces musiciens exceptionnels. La reprise du « School day » de Stanley Clarke en rappel le confirme brillamment !

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org