Accueil > Articles > Le chœur de l’armée aux Nouveautés
English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 580 News 502 Spectacles vus

Jeudi 17 novembre 2011

Choeur de l'armée française

Théâtre des Nouveautés, Tarbes

Le chœur de l’armée aux Nouveautés

17/11/11 : concert du Choeur de l'armée française   , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
17/11/11 : concert du Choeur de l'armée française , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Le théâtre des Nouveautés était presque plein jeudi soir pour le concert du Chœur de l’Armée Française. La perspective d’un concert de haut niveau et une bonne action car le concert était organisé par le Lions’s club Tarbes Las Néous au profit de l’association « Terre fraternité », une association qui vient en aide aux militaires blessés en intervention. Pas aux militaires mêmes puisqu’ils sont pris en charge par l’armée, mais pour apporter un soutien moral, matériel et financier à leurs proches. Une action dont bénéficient des familles tarbaises, logées par l’association près de l’hôpital par exemple.
C’est donc avec la conviction de passer une bonne et utilise soirée que le public a pu écouter l’impeccable Chœur de l’Armée Française dans un répertoire à l’image de leur action. Un chant Croate, le chant des partisans, le « Pour les funérailles d’un soldat » de Lili Boulanger ou « l’hymne à la France » d’Henri Busser. Autant de pièces qui prennent un relief particulier à l’heure où les militaires tarbais rentrent à peine d’Afghanistan. Un chœur qui a aussi interprété des pièces plus classiques, de Schubert à Verdi via Brahms, ou plus modernes comme le Porgy and Bess de Gershwin qui ont permis de mettre en valeur la belle palette de tessitures masculines. Un superbe chœur d’une trentaine d’hommes dirigé par la commandante Aurore Tillac, toute émue de revenir dans la ville de son enfance et de recevoir la médaille de la ville des mains de Gérard Trémège.

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org