English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 586 News 512 Spectacles vus

dimanche 15 janvier 2012

Les bonnes

Le Pari, Tarbes

Les bonnes du Pari

15/01/12 : Les Bonnes au Pari  Photo  Stéphane Boularand, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
15/01/12 : Les Bonnes au Pari Photo Stéphane Boularand, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

C’est probablement une des pièces les plus montées ces dernières années. On a pu la voir en novembre dernier au Parvis dans une sobre et superbe mise en scène de Jacques Vincey. Et on a retrouvée au Pari la semaine dernière dans une mise en scène de Mercédès Tormo. « J’ai vu la mise en scène de Jacques Vincey qui m’a était tout à fait intéressante. Intéressante mais complètement à l’opposé de ce que nous avons présenté au Pari. Preuve que Genet est génial et que son œuvre est extrêmement ouverte et qu’on en a pas fini de monter cette pièce, à chaque fois de façon différente. ». A la sobriété froide de la mise en scène de Jacques Vincey, Mercedes Tormo oppose des bonnes plus sanguines et une maitresse qui va jusqu'au grotesque.
C’est Anna Mazzotti et Dominique Prunier qui interprètent au Pari les deux sœurs, ces bonnes diaboliques qui jouent à assassiner leur maitresse, Françoise Delile-Manière. « J’avais envie de monter Les bonnes. J’avais aussi envie de travailler avec ces comédiennes. Je connaissais bien Françoise Delile-Manière avec laquelle j’ai déjà fait deux créations ici au Pari. Je connaissais aussi Dominique Prunier de façon plus ancienne puisqu’elle avait été mon élève quand elle avait 12 ans et que nous n’avions pas travaillé ensemble depuis. Quand j’ai vu jouer Anna Mazzotti, je me suis dit que j’avais le trio, et je leur ai proposé de se lancer dans cette création. ». Et le trio fonctionne bien, le malaise voulu par Jean genet prend rapidement le dessus sur le ridicule de madame. Le public est conquis !

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org

mise en scène : Mercedes TORMO
Avec Anna Mazzotti, Dominique Prunier et Françoise Delile-Manière
Eclairage : Roland Abadie