English Espana Euskadi Italiano Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 620 News 533 Spectacles vus

Elections Présidentielles

Frédéric Nihous renonce a être candidat

Frédéric Nihous
Frédéric Nihous

Le président de Chasse, Pêche, Nature et Traditions jette l'éponge. "Il a évoqué les difficultés à réunir les 500 parrainages" pour justifier cet abandon en cours de pré-campagne. Les sondages qui le créditaient de moins de 1% expliquent certainement aussi cet abandon car le remboursement des frais de campagne devenait très hypothétique. Il évoque ainsi "le blocage des banques qui privilégient les candidats placés haut dans les sondages.".
Il appelle sans surprise à voter Nicolas Sarkozy qui "lui a fait part de sa volonté de saisir à bras le corps ces sujets et qu’il était nécessaire et primordial que la ruralité et les 13 millions de Français qui y vivent soient pris en compte, écoutés, entendus et représentés.". Attendons les sondages pour voir si cet abandon et cet appel ont un impact sur l'intention des français.

/ Bigorre.org

Le communiqué de Frédéric Nihous :
UN PARTENARIAT GAGNANT-GAGNANT ENTRE FREDERIC NIHOUS DE CPNT ET NICOLAS SARKOZY
Frédéric NIHOUS, Président de CPNT (Chasse, Pêche, Nature et Traditions) a annoncé au journal du 20h de TF1 le retrait de sa candidature à la Présidence de la République.
Il a évoqué les difficultés à réunir les 500 parrainages et le blocage des banques qui privilégient les candidats placés haut dans les sondages.
L’ostracisme des médias et des sondeurs évincent la ruralité dans le débat public !
A ce titre, Frédéric Nihous a fait état d’une situation alarmante où les sondages et les médias alimentent un système électoral bipolaire ne donnant aucun espace d’expression permettant de porter des idées, un programme et des solutions concrètes aux 13 millions de ruraux, dont les chasseurs, dont il est le défenseur.
Son objectif et celui de CPNT est de représenter les 13 millions de ruraux bâillonnés et oubliés des politiques publiques en servant uniquement de variable d’ajustement.
Ces 13 millions de ruraux, dont il est le porte-parole et le défenseur, souffrent, subissent la crise et ne semblent pas être écoutés par les médias et la plupart des candidats.

Une ruralité en danger !
Frédéric Nihous a donc tiré la sonnette d’alarme précisant qu’il y a urgence ! La ruralité a un avenir incertain si elle ne rentre pas dans le débat public et ne s’exprime pas dans cette campagne présidentielle.
C’est un danger pour l’avenir, danger renforcé par certains candidats omniprésents qui se moquent ou ignorent voire méprisent ces ruraux.

La Gauche, les verts et le FN : les antiruraux de cette campagne !
François Hollande n’évoque pas ces questions dans son programme. Il se fait même l’avocat des antiruraux et antitraditions que sont les verts, eux qui n’aiment pas la France, et avec lesquels il est allié, d’où l'inquiétude de Frédéric Nihous sur l’avenir de la ruralité.

A cela s’ajoute, un Front National qui passe également ces questions sous silence. Frédéric Nihous a souligné que cela n’était pas étonnant, car Madame LE PEN, Mme de Saint-Cloud, ne connaissait pas la ruralité, ce sujet lui étant totalement étranger.

Face à la gravité de la situation, le risque que cette ruralité n’aurait pas la possibilité de s’exprimer, pire de disparaître définitivement du débat public et politique, est inacceptable. Or, Frédéric Nihous et CPNT sont très attachés à la défense de la ruralité, à ses valeurs qui sont des valeurs d’effort, de travail, de solidarité, d’attachement à notre Histoire et à nos traditions.

Convergences d’idées entre Frédéric NIHOUS et Nicolas SARKOZY
Frédéric Nihous a constaté qu’il existait des convergences avec Nicolas SARKOZY suite à ses dernières interventions sur les valeurs et traditions comme sur la reconnaissance de la place et des droits des chasseurs avec sa volonté d’apporter des solutions à leurs attentes, car ils subissent l’écologie punitive comme tous les ruraux.
Ils se sont entretenus en ce début de semaine sur toutes ces questions, mais aussi sur la ruralité et les traditions. Nicolas SARKOZY lui a fait part de sa volonté de saisir à bras le corps ces sujets et qu’il était nécessaire et primordial que la ruralité et les 13 millions de Français qui y vivent soient pris en compte, écoutés, entendus et représentés.

Un partenariat gagnant-gagnant pour la ruralité
De ce constat et de ces échanges est né un partenariat gagnant-gagnant pour la ruralité.
Frédéric Nihous et CPNT seront donc par ce partenariat présents dans cette campagne au côté de Nicolas SARKOZY.
Frédéric Nihous a pour seul objectif ; que les 13 millions de ruraux, ces 13 millions de Français, dont font partie les chasseurs, soient pris en compte, respectés, considérés et retrouvent leur place dans le destin commun qui doit unir tous les Français.

EN CLAIR, PAR CE PARTENARIAT AVEC NICOLAS SARKOZY, FREDERIC NIHOUS A POUR SEUL OBJECTIF : UNE RURALITE GAGNANTE, UNE RURALITE FORTE DANS UNE FRANCE FORTE.