Les soldes sur Internet

English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 583 News 506 Spectacles vus

Mardi 22 mai 2012

Y es-tu ?

Le Parvis Scène Nationale Tarbes Pyrénées, Ibos

Superbe fin de saison jeune public au Parvis

Y es-tu au Parvis   , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
Y es-tu au Parvis , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org


Dernier spectacle de la saison jeune public au Parvis. Une programmation qui aura montré une fois de plus que les spectacles identifiés « jeune public » n’ont rien à envier au reste de la saison et qu’il n’est pas nécessaire d’être dans cette catégorie d'âge pour en apprécier la richesse et la diversité. « Y est-tu », le spectacle que la Compagnie S’Appelle Reviens a interprété mardi après-midi en séance scolaire et mardi soir séance tout public en est l’éclatante démonstration.
Un peu plus de trois quart d’heure d’un spectacle peuplé de grands-mères et de petites filles, de sorcières et de pommes rouges, d’ogres et de monstres. Une plongée dans une forêt dense et sombre ou dans chaque halo de lumière apparaissent les ombres chinoises qui vont nous délivrer des fragments d’histoires. Des personnages qui vont puiser dans ce que les contes ont de plus universel pour nous parler de l’enfance, de ses cauchemars et de toutes ses angoisses qui peuplent les nuits. Le spectacle pourrait être effrayant, mais c’est la fascination qui prend le dessus. On écoute ce mélange du son de la contrebasse et de la voix pleine d’effets synthétiques. On regarde les images qui se forment et disparaissent. La narration commence à peine et s’évanouit déjà. Le tout crée une atmosphère poétique qui emporte le jeune public et séduit ceux qui ont grandi.

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org


Mise en scène et écriture : Alice Laloy
Scènographie : Jane Joyet
Costumes : Marianne Delayre
Musique : Eric Recordier
Avec : Boualem Bengueddach, Eric Deniaud, Marek Douchet, Tiphaine Monroty, Eric Recordier