English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 586 News 512 Spectacles vus

samedi 23 juin 2012

Ecole de danse Dutrey

Le Parvis Scène Nationale Tarbes Pyrénées, Ibos

La surprise des danseurs de l’Ecole Dutrey

22/06/12 : Gala de l'école de danse Dutrey au Parvis   , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
22/06/12 : Gala de l'école de danse Dutrey au Parvis , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Avec le gala de vendredi et samedi dernier au Parvis, les danseurs et danseuses de l’école de Béatrice Dutrey nous ont offert un superbe spectacle. Les plus jeunes avec une première partie qui a exploré le thème de l’anniversaire pour nous présenter des chorégraphies pleines de couleurs et de bonheur. C’est dans le même esprit que les plus grands ont poursuivi le gala par des « p’tits bouts de bonheur » à consommer sur place. Une vingtaine de chorégraphies enchainées tambour battant par les jeunes danseurs qui auront permis de voir leur travail de cette année de danse. Une année qui n’est pas complètement terminée pour cinq groupes qui ont été sélectionnés pour aller d’ici quelques jours à Istres présenter leur travail aux rencontres chorégraphiques de la Fédération française de Danse, avec espérons-le des médailles à la clef.
La soirée de samedi était aussi celle des surprises avec une variation chorégraphique de l’arroseur arrosé. Puisque Béatrice Dutrey avait choisi le thème des anniversaires, les danseurs ont décidé de lui fêter le sien par une chorégraphie surprise glissée dans le programme. Un moment plein d’émotion, et de larmes, préparé discrètement par Jennifer Stocker et Emilie Lanne qui ont fait monter sur le plateau vingt ans de danseurs de l’Atelier de 7 heures et de l’école Dutrey. La surprise passée, le programme reprends son cours jusqu’à un grand final ou tous se retrouvent sur scène pour terminer comme il se doit cette année de danse autour de Béatrice Dutrey, Hélène Dutrey, Jennifer Stocker et Emilie Lanne.

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org