English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 585 News 510 Spectacles vus

Dimanche 15 septembre 2013

Journée du Patrimoine

Edmond Lay

Barbazan-Debat

Edmond Lay a ouvert ses portes aux Journées du patrimoine

15/09/13  : Edmond Lay  Photo  Stéphane Boularand, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
15/09/13 : Edmond Lay Photo Stéphane Boularand, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

C’est une belle découverte qu’a permis l’association Parcours d’Architecture. Ils ont profité des journées du patrimoine pour proposer au public une visite de l’agence et de la maison de l’architecte Edmond Lay, grand prix d’architecture qui a conçu l’IUT de Tarbes, la résidence Le Navarre près du Pradeau, ou le siège de la Caisse d’Epargne à Bordeaux classé Monument historique. Une visite qui commence par son agence située à Pietat, sur le coteau dominant le centre de Barbazan-Debat. Un superbe lieu construit en 1965 dont a modernité des grands espaces reste frappante malgré l’état de délabrement depuis que l’architecte a cessé son activité.
C’est accueilli par l’épouse d’Edmond Lay que la visite se poursuit par la maison de l’architecte située à quelques centaines de mètres de l’agence. Comme plus de 300 visiteurs on découvre une réalisation intime imaginée il y a plus de 35 ans, à une époque ou on construisait encore des « cubes » sans vraiment penser à ce que l’usager en ferait. Une architecture qui rejette toutes ces conventions pour faire la part belle à la circulation de la lumière et à l’échange avec la nature environnante. Une visite passionnante avec en prime la chance de rencontrer Edmond Lay, installé entre sa cuisine et son salon !
Il suffit de lire le livre d’or pour mesurer l’émotion de cette journée et l’attachement des visiteurs à l’œuvre d’Edmond Lay. « Habiter au Navarre est un bonheur quotidien. Merci à vous d’avoir créé ce bel espace » ou « Merci de nous avoir ouvert votre maison qui est d’une très grande beauté ».

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org