English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 585 News 510 Spectacles vus

Vendredi 22 novembre 2013

Feeling's, Tarbes

Michel Lag à la rencontre des musiciens chez Feeling’s

22/11/13 : Michel Lag chez Feelings à Tarbes   , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
22/11/13 : Michel Lag chez Feelings à Tarbes , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Vendredi après-midi, le magasin Feeling’s n’a pas désempli. Une belle occasion pour les musicien, et particulièrement ceux qui utilisent des guitares Lag, de rencontrer le plus célèbre concepteur de guitare français qui a répondu à nos questions

Pourquoi cette tournée ?
On ne voulait pas faire une tournée avec un démonstrateur qui en mettrait plein la vue, mais plutôt aller à la rencontre des gens qui nous font confiance et qui jouent sur une guitare Lag. On a plein de choses en commun, plein de choses à partager. En plus avec Francis on ne pouvait pas imaginer meilleur endroit pour finir la semaine car il est à la fois musicien, chanteur, passionné et c’est un excellent luthier. Toutes les guitares qui sont ici sont superbement réglées. Elles sont nickels. C’est un véritable bonheur de venir ici !

Les musiciens peuvent en savoir plus sur leur instrument. Et vous ?
Ils m’apportent énormément ! Tous les jours de cette tournée j’ai appris quelque chose. D’abord que les utilisateurs que je rencontre aiment mes instruments, et c’est important pour moi. Ensuite j’apprends beaucoup de leur utilisation. Il y a quelques minutes un musicien m’expliquait les petites modifications qu’il a apporté, et ça me montre comment on peut continuer à améliorer les instruments Lag.

Vous tenez compte de ce retour des musiciens ?
Oui bien sûr car ce sont les utilisateurs qui sont les meilleurs conseils. On utilise toutes ces informations pour modifier notre façon de fabriquer nos instruments.

Est-ce que Lag est devenu ce que vous imaginiez en débutant ?
Il y a 35 ans que ne pouvait imaginer que je serais là à dédicacer des guitares ! Au début c’était un handicap d’être français, mais un climat s’est créé autour de Lag. Maintenant Keziah Jones, Mathieu Chedid ou Motorhead joue sur mes guitares, c’est une superbe récompense. Mais ce qui est extraordinaire, c’est de rencontrer tous ces musiciens qui aiment mes guitares, qui jouent simplement chez eux ou qui montent des groupes. Si tous ces musiciens sont contents de leur instrument alors j’ai rempli ma mission.

Propos recueillis par

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org