English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 584 News 510 Spectacles vus

Jeudi 30 octobre 2014

Macbeth

Le Parvis Scène Nationale Tarbes Pyrénées, Ibos

Superbe Macbeth africain au Parvis

Owen Metsileng, Nobulumko Mngxekeza, dans Macbeth   , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
Owen Metsileng, Nobulumko Mngxekeza, dans Macbeth , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

C’est une évidence qui s’impose, comme si Shakespeare et après lui Verdi qui a fait de Macbeth un opéra, avaient pris comme modèle l’histoire tourmentée de l’Afrique postcoloniale. Le metteur en scène sud-africain Brett Bailey, traverse les siècles pour mettre face à face la quête ensanglantée de pouvoir de Macbeth et de sa femme dévorée d’ambition qui se déroule quelque part au onzième siècle, et les centaines de milliers d’assassinats commis par Mobutu pour s’emparer du pouvoir en République démocratique du Congo, et dernière lui tous les dictateurs qui n’ont pas hésité à verser le sang. Un face à face lumineux qui donne à la tragédie de Shakespeare la couleur encore fraiche du sang qu’on a pu voir dans les journaux et à la télévision du Congo au Rwanda.
Une transposition qui donne à l’opéra de Giuseppe Verdi une charge émotionnelle d’une étonnante puissance et qui met en perspective l’histoire récente de cette partie de l’Afrique. Le tout superbement servi par une dizaine de chanteurs lyriques, avec en particulier Owen Metsileng dans le rôle de Macbeth et Nobulumko Mngxekeza dans celui de la fameuse Lady Macbeth qui nous offre des parties d’une belle intensité. Et on n’oublie pas l’orchestre Sans Frontières et ses quatorze musiciens qui accompagnent en live les chanteurs pour deux représentations une spectacle d’une rare intensité au public du Parvis.

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org


conception, direction artistique et mise en scène Brett Bailey
musique Fabrizio Cassol
direction musicale Premil Petrovic
création lumière Felice Ross
chorégraphie Natalie Fisher
avec Owen Metsileng, Nobulumko Mngxekeza, Otto Maidi, Sandile Kamle, Jacqueline Manciya, Monde Masimini, Siphesihle Mdena, Bulelani Madondile, Philisa Sibeko, Thomakazi Holland
Orchestre “sans frontières”
percussions Cherilee Adams, Dylan Tabisher
production, administration Barbara Mathers
direction technique John Page
direction de la Cie Catherine Henegan
régisseur plateau Pule Sethlako
technique audiovisuelle et assistanat technique Carlo Thompson
illustration et animation vidéo Roger Williams
photographie Marcus Bleasdale/VII & Cedric Gerbehaye
sous-titrage Brett Bailey
piano de répétition Jose Diaz
objets Iron Pear et Cristina Domenica Salvoldi
coordination costumes Penny Simpson
assistanat de production Helena Erasmus
coach vocal Albert Combrink