Les soldes sur Internet

English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 583 News 506 Spectacles vus

Samedi 14 mars 2015

Rencontres Chorégraphiques

Ecole de danse Dutrey / ThéMuDanse / K Danse

Le Parvis Scène Nationale Tarbes Pyrénées, Ibos

Des rencontres chorégraphiques départementales pour commencer

06/07/14 : La médaille de
06/07/14 : La médaille de "complexe" de l'Atelier de 7h de l'école Dtrey aux rencontres chorégraphiques nationales , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Plus de 200 danseurs et danseuses venues de Hautes-Pyrénées, mais aussi des Pyrénées Atlantiques, de Haute-Garonne et du Tarn. Signe que ces Rencontres Chorégraphiques des Hautes-Pyrénées ont une attractivité qui reflète la dynamique des écoles de danse de notre département. Une trentaine de chorégraphies présentée samedi soir sur le plateau du Parvis avec pour objectif d’accrocher l’œil du jury de la Fédération Française de Danse qui délivre le sésame qui ouvre les portes du niveau régional des rencontres. Un peu plus que régional d’ailleurs, en anticipant sur la fusion entre Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, puisque la suite se déroulera à Saint-Jean-de-Védas dans l'Hérault les 9 et 10 mai prochains.
Et la dynamique des écoles de danse des Hautes-Pyrénées a porté ses fruits. Douze des 17 chorégraphies présentées par les écoles du département ont été sélectionnées pour les rencontres régionales. Les barbazanais de K’danse dirigés par Carole Lalanne avec deux solos. L’Atelier de 7 heures de Béatrice Dutrey avec les solos de Camille Peyret, Jeanne Chateauneuf et Chloé Sarraméa, avec « Juste vous dire » dans la catégorie jeunes adultes et « Des gens qui dansent » dans la catégorie adultes. Et Thémudanse dans les catégories adolescents, jeunes adultes, adultes et tous âges. Des écoles qui vont souvent loin, comme en témoigne les médailles de bronze ramenées des rencontres nationales par chacune de ces trois écoles l’année dernière. A suivre !

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org