English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 586 News 512 Spectacles vus

vendredi 15 mai 2015

Les Estivales de la Danse

A quelques semaines des Estivales qui vont ouvrir l’été

Mikael Fau
Mikael Fau

A quelques semaines de l’été, l’équipe de Arts 65 met la dernière main sur les Estivales de la Danse qui vont ouvrir l’été du 30 juin au 4 juillet. Cinq jours de festival pour faire danser les tarbais et donner l’occasion de voir de la danse dans tous ses états ! Nous avons posé quelques questions à Mikael Fau, créateur et directeur artistique de l’événement.

Qu’allez-vous nous proposer avec cette édition 2015 ?
Il y aura des spectacles dans les rues de Tarbes, en commençant par un grand défilé d’ouverture qui va aller de la Place Marcadieu à la Place de Verdun. Il y aura aussi des spectacles sur le parvis du Carmel et la Place Saint-Jean. Des spectacles en salle, au Pari et au Théâtre des Nouveautés. Des stages pour les danseurs et beaucoup de choses autour comme une conférence et une exposition au Pari sur Les carnets de Bagouet de Christine Le Moine et une autre expo au conservatoire Henri Duparc sur La danse contemporaine en question. Et cette année on ajoute les estivales CRAC un challenge de rapidité artistique en chorégraphie qui va faire la part belle à l’impro avec de la création instantanée.

C’est un festival pour les danseurs ou pour tous les tarbais ?
Les deux ! Il y a des stages et des ateliers avec des professeurs et des chorégraphes invités pour les danseurs. Mais aussi des initiations gratuites par des écoles de danse sous la forme d’apéro-danse sur des terrasses tarbaises pour le grand public. On enrichi encore les propositions cette année avec de la country de de la danse en couple. Et ensuite beaucoup de spectacles peuvent rassembler les danseurs et le grand public.

On retrouvera aussi des grands spectacles ?
Oui, on a la chance d’avoir Tutu qui fera l’ouverture, le premier soir au Théâtre des Nouveautés. Un spectacle qui est actuellement à Bobino à Paris qui en vingt tableaux de se moque gentiment de la danse classique, la danse contemporaine ou la danse de couple. Un bon moment plein d’humour et de danse !

Propos recueillis par

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org

du 30 juin au 4 juillet. Le programme complet est sur www.arts65.com