English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 585 News 510 Spectacles vus

Samedi 25 juillet 2015

Avignon

Des tarbais présents en masse au Festival d’Avignon

25/07/10 : Karine Monneau et Marc Lallemand dans les rues d'Avignon   , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
25/07/10 : Karine Monneau et Marc Lallemand dans les rues d'Avignon , photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Depuis que Jean Vilar y a crée le festival en 1947, le petit monde du théâtre se retrouve chaque été à Avignon. Et les tarbais n’échappent pas à la règle : dans les rues de la cité des papes, il n’est pas rare de croiser des têtes connues, spectateurs adeptes de cet été théâtral, programmateur en repérage pour les prochaines saisons ou comédiens occupées à distribuer des tracts. Coté spectacles, il suffit de parcourir les pages du programme du festival et de son volumineux off, pour constater que les Hautes-Pyrénées sont bien représentées !
Pour le festival officiel, c’est Jonathan Capdevielle qui porte nos couleurs ! A peine plus de dix années après être passé par la section théâtre du Lycée Marie Curie, le voila pour la troisième fois déjà dans la sélection officielle avec « This is how you will disappear » de Gisèle Vienne. C’est presque une habitude après « Apologize » en 2005 et « Jerk » en 2008. Mais c’est une année particulière pour lui car ce festival 2010 lui permet aussi de présenter « Adishatz », sa première création, dans le cadre de la vingt-cinquième heure. Un spectacle empreint de nos racines que le public avignonnais a pu apprécier le week-end dernier avant qu’il n’arrive à Tarbes en janvier prochain, dans la Collection d’Hiver du Parvis.
En marge du festival officiel, c’est le off. « Le plus grand théâtre du monde » avec plus de 800 compagnies et une centaine de lieux de spectacles. Dans cette jungle théâtrale, les comédiens et les troupes des Hautes-Pyrénées sont bien présents ! Il y a les anciens de Marie Curie comme Franck Saurel dans « Mein Fûhrer » au Théâtre du Balcon ou Carla Latarget dans « Ikare » à la Maison du Théâtre pour enfants. On retrouve aussi les habitués comme la Cie de L’illustre Corsaire qui arrive avec deux spectacles au Théâtre du Tremplin : le bien connu « Mariage forcé » de Molière qui fête sa 100ème représentation et le tout nouveau « La cigale et le lion » qui fait ses premiers pas en quête d’éventuels programmateurs. Au théâtre de l’Alibi, c’est la Cie des Jolies choses qui propose « Inconnu à cette adresse », le Cie Les doigts dans le nez qui présente « Clowndestin » et les Nezbulleuses avec « Vagues » et « Cékoi ». Une belle palette de spectacle qui montre bien toute la vigueur de la création théâtrale de notre département !

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org