Accueil > Articles > Un gala de l’ENIT légendaire
English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 580 News 502 Spectacles vus

Samedi 5 décembre 2015

Gala de l'ENIT

Parc des Exposition de Tarbes, Tarbes

Un gala de l’ENIT légendaire

05/02/15 : 52eme gala de l'ENIT, photo Stéphane Boularand
05/02/15 : 52eme gala de l'ENIT, photo Stéphane Boularand

Chaque année le parc des expositions se métamorphose pour la gala de l’ENIT. Et à chaque édition le résultat est étonnant. On avait déjà vu le hall se transformer ces dernières années en quartier New Yorkais, prendre un air vénitien ou aller sur les traces des conquistadors. Pour cette 52eme édition, c’est autour de la table ronde que la 49eme promotion d’étudiants de l’école d’ingénieur tarbais nous a invité. Et comme par enchantement les 3000 m² du hall du parc des expos se transforment en pays de légendes, celle du roi Arthur avec tout ce que ça compte de dragons, de chevaliers et de châteaux forts. Une transformation qui ne s’est pas faite d’un coup de baguette magique, malgré l’invocation à Merlin l’Enchanteur, puisque cette transformation est le résultat d’une année de préparation, de deux semaines de montage.
Les 3000 personnes venues au gala samedi soir ont pu constater que le résultat est véritablement bluffant ! Dès l’entrée on est accueillis par des un chevalier géant tout en armure, des chevaux et des combats à l’épée dans un espace central dominé par les remparts d’un château qui traverse le hall. Et il suffit de passer derrière les remparts pour découvrir la salle du trône, la forêt de Brocéliande ou la sacro-sainte salle de la table ronde autour de laquelle prennent place les plus valeureux chevaliers. Un gala qui nous offre voyage de légende jusqu’au bout de la nuit ! Maintenant que ce 52eme gala est terminé, il faudra attendre l’année prochaine pour découvrir ce que la 50eme promotion nous réserve. On nous annonce un voyage sur les bords de la Tamise…

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org