Accueil > Articles > Garaison, une page de l’histoire des Hautes-Pyrénées sur grand écran
English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 575 News 498 Spectacles vus

Mercredi 6 avril 2016

Le Parvis Scène Nationale Tarbes Pyrénées, Ibos

Garaison, une page de l’histoire des Hautes-Pyrénées sur grand écran

Le collège de Notre-Dame de Garaison à Monléon-Magnoac
Le collège de Notre-Dame de Garaison à Monléon-Magnoac

On connait plus ou moins bien l’histoire de notre département, du comté de Bigorre au développement actuel via la formation des Hautes-Pyrénées sous l’impulsion Bertrand Barère. Mais peu de bigourdans savent ou se souviennent de ce qui s’est passé à Garaison lors de la première guerre mondiale. C’est ce que nous sommes invité à découvrir mercredi prochain au cinéma du Parvis. Avec « Loin de Verdun : Garaison, un camp d’internement durant la première guerre mondiale », le réalisateur Xavier Delagnes nous propose de découvrir, ou d’en savoir plus pour ceux qui connaissaient ce fait, ce qui s’e »st déroulé au Collège de Notre-Dame de Garaison au moment où les poilus se battaient dans les tranchées de l’est de la France.
Le Collège de Notre-Dame de Garaison est fermé et réquisitionné en 1903 par le préfet des Hautes-Pyrénées en vertu de la loi de 1901 qui interdit aux congrégations d'enseigner. Quand quelques années plus tard le conflit mondial éclate, le lieu devient un camp d’internement pour les familles des ressortissants des pays ennemis présents sur le territoire français. Pendant cinq ans, des familles entières, puis les hommes seulement seront ainsi interné. Comme Albert Schweitzer – alsacien et donc allemand à cette époque - qui a été arrêté au Gabon, alors colonie française, et transféré à Garaison.
Une page d’histoire qui est à (re)découvrir ce mercredi au cinéma du Parvis en présence du réalisateur et de l’historien José Cubéro. Le mercredi suivant, la présentation à l’hôtel Brauhauban du livre « Récits de captivité, Garaison 2014 », un témoignage laissé par deux internés permettra d’aller encore plus loin de la connaissance de cette sombre page d’histoire de notre département.

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org


Au cinéma du Parvis - Ibos, mercredi à 10h et 19h30. Entrée gratuite. Information et réservation au 05 62 90 60 31