English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles News Spectacles vus

Mardi 17 mai 2016

Aléas

Chloé Moglia

Le Parvis Scène Nationale Tarbes Pyrénées - Ibos

Aléas au-dessus du public du Parvis

17/05/16 : Chloé Moglia dans Aléas au Parvis, photo de Stéphane Boularand
17/05/16 : Chloé Moglia dans Aléas au Parvis, photo de Stéphane Boularand

C’est un spectacle hors des chemins battus qui a été présenté au public du Parvis mardi soir. Aléas commence par une longue traversée. Celle de Chloé Moglia, suspendue à une structure métallique comme un rail qui passe au-dessus du public pour rejoindre la scène. Elle rampe, elle tourne autour son support, elle coulisse. Elle se suspend à cette barre au milieu de l’espace, le public suspend son souffle, même le temps semble comme suspendu. Avec une forme aux antipodes de la dynamique du trapèze circassien qu’elle a pratiqué, Chloé Moglia utilise la performance physique pour saisir le public. Un début de spectacle étonnant et fascinant.
A peine a-t-elle atteint la scène du Parvis, que tout change. La lenteur cède le pas à la vivacité, la tension silencieuse est remplacée par un flot de mots. Des mots pour aller de la physique des éléments, de la pesanteur qui nous colle au sol et qui tend à nous coller aux masses environnantes pour aller jusqu’aux relations humaines. Un peu dans l’esprit de Jean Claude Ameisen et son émission Sur les épaules de Darwin de la fin de matinée du samedi sur France Inter. Il y a bien des techniques issues de sa formation circassienne mais l’usage que Chloé Moglia en fait nous amène bien loin des codes du cirque. Elle joue avec son corps, avec celui des quatre autres artistes qui la rejoigne dans un spectacle qui échappe

Stéphane Boularand


conception, réalisation Chloé Moglia
suspension Mathilde Arsenault Van Volsem, Fanny Austry, Sandrine Duquesne, Carla Farreny Jimenez, Chloé Moglia, Marlène Rubinelli Giordiano et selon alternance Viivi Roiha
lumière Eric Blosse
son Johann Loiseau
conception technique et régie générale Max Potiron
construction Silvain Ohl et Max Potiron
costumes Myriam Rault
plan B 14 ///2016-05-17_al%C///2016-05-17_al%C3%A9as au-dessus du public du parvis///