Accueil > Articles > La consultation désigne "Occitanie" pour nommer la région Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon
English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 575 News 498 Spectacles vus

Jeudi 16 juin 2016

La consultation désigne "Occitanie" pour nommer la région Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon

illustration
illustration

Les habitants de la région issue de la fusion de Midi-Pyrénées et de Languedoc-Roussillon ont pu se prononcer pour déterminer le nom que portera la nouvelle région. En ligne ou sur un bulletin "les personnes de plus de 15 ans habitant dans la région ou déclarant y avoir une attache" ont pu classer par ordre de préférence les cinq propositions de le Comité du Nom de la Région animé par Martin Malvy, ancien président de la région Midi-Pyrénées, propose cinq noms pour la région : Languedoc, Pyrénées-Languedoc, Occitanie, Occitanie - Pays Catalan et Pyrénées - Méditerranée

Moins de 3,7 % de participation


Les habitants de Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon avaient jusqu'au 10 juin 2016. Conformément au planning annoncé la semaine dernière, le processus de consultation de la population de Languedoc Roussillon Midi Pyrénées sur le nom de la Région s'est achevé ce mercredi 15 juin après la validation des derniers bulletins papiers envoyés vendredi 10 juin minuit, le cachet de la poste faisant foi, et surtout, la phase ultime de vérifications concernant de possibles doublons entre la participation numérique et la participation papiers. Le tout sous contrôle d'huissiers qui ont enregistré 164 826 participants sur le site Internet de la région et 39 167 participants pour les bulletins papier. La consultation auprès de la population ouverte par la Région entre le 9 mai et le 10 juin sur les cinq noms proposés par délibération, a donc reçu au total 203 993 avis. Une participation très modeste pour une région qui comporte 5,6 millions d'habitants. La consultation n'a donc mobilisé que moins 3,7% en ne prenant en compte que les habitants actuels. La participation réelle est donc encore plus faible si on tient compte des "personnes de plus de 15 ans habitant dans la région ou déclarant y avoir une attache" qui ne résident pas dans la nouvelle région. Un maigre bilan qui rend la consultation assez peu représentative.

Méthode de Condorcet


Dès demain matin, la méthode de calcul mathématique de Condorcet va être appliquée.Une méthode dans lequel le vainqueur est celui qui, comparé tour à tour à tous les autres candidats, s'avèrerait à chaque fois être le candidat préféré. D'ou la nécessité de connaitre le classement des cinq propositions. Le choix de la méthode vise à permettre une prise en compte fine et équitable de l'ensemble des avis qui a été exprimé par ordre de préférence. Cette méthode permettra ainsi de déterminer le classement des diverses propositions de noms, mais également combien de fois chacune d’entre elle est arrivée et en quelle position. Des résultats qui seront transmis à la Présidente de Région Carole Delga et à Gérard Onesta, président du Bureau de l'Assemblée, avant une réunion de l'exécutif et consacrée aux résultats des consultations du nom de la Région ce jeudi 16 juin. Cette réunion permettra à l'exécutif régional de prendre connaissance et de débattre des résultats de la consultation de la population.

La consultation plébicite "Occitanie"


Le résultat de la consultation a été rendu public, à l'issue de la réunion de l'exécutif. Carole Delga à déclaré que « Comme je m'y suis engagée, j’ai présenté aujourd’hui à l’exécutif régional les résultats de cette consultation. Conformément à la méthode de calcul mathématique de Condorcet que nous avions retenue - et qui permet une prise en compte fine et équitable de l'ensemble des avis qui a été exprimé par ordre de préférence, de 1 à 5 – « Occitanie » remporte l’ensemble de ses duels avec les 4 autres noms proposés. « Languedoc Pyrénées » arrive en seconde position des duels gagnés »
En effet la proposition Occitanie est la proposition préférée de 44,9 % des votants, qui ne représente que 91 598 voix. ce qui est dérisoire compte tenu du nombre d'habitants de la région. Les autres propositions sont en net retrait avec 17,9% pour Languedoc-Pyrénées, 15,31 % pour Pyrénées-Méditerrannée, 12,15 % pour Occitanie-Pays Catalan et 10,01 % pour Languedoc. De plus la proposition Occtitanie est majoritairement préférée à toutes les autres selon la désormais fameuse méthode de Condorcet

La Loi NOTRe qui comporte six articles « donnant avis au Gouvernement, relatif à la fixation du nom de la Région et de son chef-lieu définitif et décidant de l'implantation de l'Hôtel de Région, des règles de détermination des lieux de réunion du Conseil régional, du CESER et du programme de gestion de ses implantations immobilières » sera débattue et votée en Assemblée Plénière du 24 juin à Montpellier. Un décret en Conseil d'Etat devra valider ce nom avant le 1er octobre 2016.

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org