English Espana Euskadi Italiano Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 613 News 530 Spectacles vus

Ateliers de la Porte Bleue

Tarbes - Le Carmel

Les ateliers de la porte bleue entre les gouttes

Les Ateliers de la Porte Bleue au Carmel, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
Les Ateliers de la Porte Bleue au Carmel, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

On connait la météo capricieuse du début d’été bigourdan. Mais c’est finalement entre les gouttes ou presque que les Ateliers de la porte bleue ont pu présenter au public tarbais le fruit de leurs répétitions. Trois « Nuits du Carmel », avec de la musique comme celle de Just In Jazz qui a très agréablement ouvert la soirée de samedi avant de passer au théâtre. Vendredi c’était Hécube présenté par les adolescents mis en scène par Marie-Anne Gorbatchevsky qui n’ont été interrompus que le temps d’une averse. Samedi le public tarbais a eu une pluie fine et persistante qui a donné un air gentiment breton ou irlandais selon les susceptibilités au « Ravissement d’Adèle » interprété par le groupe d’adultes dirigé par Corinne Marsollier. Un texte de Rémi de Vos et une vision déjantée, qui aurait pu l’être davantage, sur un village ébranlé par la disparition de la jeune Adèle. Du boucher du village à l’inspecteur de police venu enquêter via le père de la disparue et sa grand-mère, tous les habitants semblent plus dérangés les uns que les autres. Dérangés certainement, mais criminels on ne se saura qu’à la fin ! Une pièce pleine d’humour et de loufoquerie que la douzaine d’apprentis comédiens nous interprète avec une belle énergie et une implication qui emporte sans résistance le public. La soirée de samedi s’est poursuivie avec l’autre groupe d’adultes pour Alice et autres merveilles, une pièce de Fabrice Melquiot mise en scène par Marie-Anne Gorbatchevsky qui revisite savoureusement l’univers de Lewis Carroll. Un week-end de théâtre qui s’est terminé dimanche avec une nouvelle représentation de Hécube et de Alice et autres merveilles. Une année d'atelier théâtrale terminée, le rendez-vous est pris dans un an pour les retrouver dans de nouvelles aventures.

/ Bigorre.org