English Espana Euskadi Italiano Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 613 News 528 Spectacles vus

La mort de Tintagiles

Compagnie de l&apos / An 01 / Maeterlinck

Tarbes - Le Pari

La mort de Tintagiles ouvre la saison du Pari

Le compagnie de l'An 01 au Pari pour La mort de Tintagiles
Le compagnie de l'An 01 au Pari pour La mort de Tintagiles

Pour la première résidence pour cette nouvelle saison, les toulousains de la Compagnie de l’An 01 s’installent au Pari pour avancer sur leur développement et présenter au public tarbais La mort de Tintagiles. « On pense à ce spectacle depuis presque deux ans. La mort de Tintagiles de Maurice Maeterlinck, c’est un jeune prince, qui représente le devenir, va se retrouver sacrifié. Comme toute une génération No future, tout ce que nos parents ont pu nous dire, qu’ils avaient fait ce qu’ils pouvaient et qu’ils nous laissent le monde et bonne chance. Tintagiles est censé devenir roi, mais sa grand-mère va le tuer, malgré la réaction de ceux qui veulent le protéger de cette reine » explique Yohan Bret qui met en scène la pièce. « Mais je ne voulais pas faire une pièce qui soit entièrement noire. Je pensais à ce que disais Albert Camus, qu’il doute qu’il soit encore possible de sauver l’homme d’aujourd’hui, mais qu’on sauver l’enfant de cet homme, dans son corps et son esprit en lui offrant de la joie et du bonheur. Après la fin du texte de Maeterlinck, Tintagiles se relève, se révolte contre la mort, contre les générations passées, contre le destin et qu’il propose autre chose ». Une création qui promet un beau moment d’intensité, surtout quand on connait la qualité de la production de cette compagnie toulousaine qui a été programmée avec son premier spectacle dans Impatience, le festival de théâtre émergent, au théâtre de La Colline à Paris.

/ Bigorre.org

Le programme de la résidence :
Jusqu’au 1er octobre : Exposition collective de 100taur, de Marie-Pierre Brunel, de Léa H Tardieu et de Lilian Coquillaud (gratuit)
Mardi 19 septembre à 20h30 : Concert de Mala Hierba (5€, gratuit pour les adhérents de La Gespe) dans la limite des places disponible
Samedi 23 septembre à 14h : répétitions publiques (gratuit)
Mardi 26 septembre à 20h30 : avant-première (5€)
Du 26 septembre au 1er octobre (20h30 sauf mercredi 19h et dimanche 16h) : représentations (12€/8€)