English Espana Italiano Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 626 News 535 Spectacles vus

In bloom

Cie Chute Libre / Annabelle Loiseau / Pierre Bolo / Stravinsky

Ibos - Le Parvis

Le Sacre du printemps version hip-hop

In Bloom par la Cie Chute Libre au Parvis, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
In Bloom par la Cie Chute Libre au Parvis, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Véritable monument de la danse, le Sacre du printemps de Stravinsky a inspiré les chorégraphes, et notamment les plus grands comme Nijinski qui l’a créé en 1913, Maurice Béjart quelques décennies plus tard, la fantastique version de Pina Baush qui en fait met ses danseurs en transe sur un lit de terre pour un rituel aux allures de combat et plus récemment Angelin Preljocaj et Jean-Claude Gallotta. Un Sacre du printemps que Stravinsky a imaginé comme « le spectacle d'un grand rite sacral païen : les vieux sages, assis en cercle, et observant la danse à la mort d'une jeune fille, qu'ils sacrifient pour leur rendre propice le dieu du printemps » qui est passé de la danse classique à la danse moderne, puis à la danse contemporaine, et maintenant le hip-hop avec In Bloom qui était sur la scène du Parvis mardi soir. Une chorégraphie de Annabelle Loiseau et Pierre Bolo nourrie des versions précédentes, notamment celle de Pina Bausch dont on retrouve la transe et une gestuelle qui entrent en résonance avec la dynamique hip-hop. Les deux chorégraphes et huit autres danseurs de la Compagnie Chute Libre qui utilisent les codes de la danse contemporaine avec ce qu’il faut d’irrespect pour dépasser le cadre et prendre toute la liberté de l’esprit hip-hop. Le tout servi avec un engagement qui donne à ce Sacre du printemps une énergie et une dynamique à laquelle on ne résistera pas.

/ ©Bigorre.org