English Espana Italiano Euskadi A- A+
Bigorre.org sur Twitter Bigorre.org sur Facebook

Agenda Spectacles 691 News 571 Spectacles vus Articles les plus vus

/ Collège Desaix

Les collégiens de Desaix donnent de la voix

Christine Eynard et une collègienne de Desaix présentent un livre que seul les non-voyants peuvent voir

Christine Eynard et une collègienne de Desaix présentent un livre que seul les non-voyants peuvent voir

C’est avec émotion que les élèves du Collège Desaix ont présenté jeudi dernier à la Bourse du travail leur exposition et ont remis deux CD à la bibliothèque sonore. L’aboutissement d’un projet qui a mobilisé tout au long de l’année scolaire les collégiens, les enseignants et les partenaires comme les Donneurs de Voix et l’association Valentin Haüy pour permettre aux non-voyants d’écouter les mots. Nous avons posé quelques questions à Christine Eynard, professeur de français pour en savoir un peu plus.

Pouvez-vous nous présenter Le livre qu’on écoute ?

L’objectif de projet était de créer un CD audio pour en faire don à l’association Les Donneurs de Voix de Tarbes. Ca a abouti jeudi par la présentation à tous les acteurs du projet d’une exposition et la remise de 2 CD qui vont enrichir la bibliothèque sonore. C’était vraiment génial !

Comment a démarré ce projet ?

C’était une idée de Geneviève Bat qui voulait faire lire à haute-voie nos élèves de 6eme et de les enregistrer à destination de la bibliothèque sonore des aveugles. C’est une idée que j’avais gardé en tête et qu’on a réalisé cette année avec mes collègues qui ont été emballés par le projet. On a contacté les Donneurs de Voix qui ont été très intéressés et très touchés. On a travaillé tous ensemble, association, enseignants et collégiens pour arriver à notre objectif en utilisant la cadre de l’accompagnement personnalisé.

Les collégiens ont adhéré à cette idée ?

Oui, bien au-delà de mes espérances. On a multiplié les approches avec la lecture de l’histoire de Louis Braille, des recherches sur des histoires extraordinaires autour de la cécité que ce soit dans la littérature, la musique ou dans le monde du sport, un goûter en aveugle à l’époque de Noël. Autant de moyens d’amener les élèves à comprendre pourquoi et pour qui on faisait ce projet. Les élèves se sont vraiment emparés du projet avec beaucoup de moments forts comme les rencontres avec les Donneurs de Voix et l’association Valentin Haüy. Et comme l’enregistrement des textes avec l’aide de Laurent Fourcade et Florent Lafabrie du réseau Canopé pour donner du sens à la lecture.

L’aventure continue ?

Oui, les rencontres qu’on a faites cette année, nous ont donné beaucoup d’idée pour aller plus loin. Et la journée de jeudi nous à montré qu’on avait beaucoup de gens autour de nous pour continuer !

Propos recueillis par

Par / ©Bigorre.org / article vu 684 fois