English Espana Italiano Euskadi A- A+
Bigorre.org sur Twitter Bigorre.org sur Facebook

Agenda Spectacles 727 News 592 Spectacles vus Articles les plus vus Anniversaire

/ Maison des Associations - quai de l'Adour (Tarbes)

Semaine RusseTrois petites soeursMilitza GorbatchevskyFanny VioleauLouise Tardif

Trois petites soeurs ouvrent la journée russe

Les trois petites soeurs à la MDA à Tarbes, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Les trois petites soeurs à la MDA à Tarbes, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Entre deux semaines russes, le théâtre de l’Or Bleu de Marie-Anne Gorbatchevsky à proposé vendredi dernier une journée d’immersion dans la culture russe. Une journée à la Maison des association qui a commencé justement avec un spectacle qu’on avait déjà vu lors des semaines russes. « Les trois petites sœurs », une adaptation aussi libre et réussie des Trois sœurs de Tchekhov qui deviennent trois petites filles qui jouent avec la mémoire russe de leur grand-mère et le conte traditionnel Vassilissala la très belle. Un spectacle qui offre au jeune public une entrée dans l’univers caustique de Tchekhov avec un savoureux mélange de culture russe, de dérision et d’anachronisme concocté par Militza Gorbatchevsky. Et servi avec beaucoup d’humour et de dynamisme avec Louise Tardif et Fanny Violeau qu’on a vu il y a quelques mois en compagnie de Sylvain Duthu dans le programme du Parvis avec « Quand j'étais petit, j'étais une limace ».

Un début de journée russe qui a donné le ton avant de se poursuivre avec la lecture du dernier livre de Ivan Pavlovitch Nikitine, fils d’émigrée russe et auteur d’une vingtaine d’ouvrages. Dernier au sens le plus brutal du terme car l’auteur qui devait venir présenter son livre s’est éteint il y a quelques semaines. Et un « Bolchevik cartoons » composé d’une douzaine de films d’animation des années 30. Sans oublier le buffet russe pour associer les papilles à l’immersion russe. On attend maintenant fermement le printemps prochain pour retrouver l’édition 2020 de la semaine russe.

Par / ©Bigorre.org / 1599 caractères. Article vu 264 fois