English Espana Italiano Euskadi A- A+
Bigorre.org sur Twitter Bigorre.org sur Facebook

Agenda Spectacles 737 News 594 Spectacles vus Articles les plus vus Anniversaire

élections européennes

33 listes pour les élections européennes

Parlement Européen à Strasbourg

Parlement Européen à Strasbourg

C'est un nombre record de listes qui ont été déposées auprès du ministère de l'Intérieur pour les élections européennes du 26 mai prochain. Il y avait déjà 18 listes qui avaient déposé leur candidatures pour le scrutin précédent qui reposait sur le découpage de l'électorat français en zones. Avec ce scrutin national , c'est 33 listes qui ont été déposées. Revue des candidatures.

Les listes des principaux partis

La France Insoumise menée par Manon Aubry a été la première liste déposée. Suivi de Renaissance de la République en Marche avec Nathalie Loiseau en tête de liste, la liste UDI de Jean-Christophe Lagarde, Place publique et le PS avec Raphaël Glucksmann, le Parti communiste français avec Ian Brossat, le Rassemblement national avec Jordan Bardella, la liste Les Républicains menées par François-Xavier Bellamy et celle de Europe Écologie avec Yannick Jadot. Il y aussi la liste Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan, Lutte Ouvrière mené par Nathalie Arthaud, Les Patriotes de Florian Philippot et Génération. s de Benoît Hamon.

Les listes issues du mouvement des Gilets Jaunes

L'hétérogénéité du mouvement des gilets jeunes se traduit par une dispersion sur 5 listes. Des listes qui accueillent des gilets jaunes comme Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan et Les Patriotes de Florian Philippot. Et trois listes constituées par des gilets jaunes. Évolution citoyenne mené par Christophe Chalençon qui rassemble plus largement que le mouvement des gilets jaunes. Alliance jaune avec Francis Lalanne. Et Mouvement pour l’initiative citoyenne qui annonce Gilles Helgen en tête de liste. Un nom tellement taillé sur mesure qu'on attend de voir le visage qui va incarner cette liste.

Les autres listes

Les élections européennes offrent une tribunes que beaucoup de mouvements saisissent. Des mouvement fondamentalement européens comme le Parti fédéraliste européen mené par Yves Gernigon. et d'autres partis qu'on retrouve plus ou moins régulièrement au fil des élections comme Urgence écologie mené par Dominique Bourg, l'Union populaire républicaine de François Asselineau, Une France royale au cœur de l’Europe de Robert de Prévoisin, La ligne claire de Renaud Camus, le Parti pirate avec Florie Marie en tête de liste, Démocratie représentative avec Hamada Traoré, la Liste de la reconquête de Vincent Vauclin, le Parti des citoyens européens de Audric Alexandre, Allons enfants avec Sophie Caillaud qui se veut la candidate des étudiants et jeunes actifs de moins de 30 ans, Décroissance 2019 avec Thérèse Delfel, À voix égales avec l'avocate Nathalie Tomasini, Neutre et actif avec Cathy Corbet, le Parti révolutionnaire communiste avec Antonio Sanchez, la liste Esperanto avec Pierre Dieumegard, le Parti animaliste avec Hélène Thouy, la liste Les Oubliés de l’Europe menée par Olivier Bidou et Union démocratique pour la liberté, égalité, fraternité avec Christian Person.

Au final c'est donc 33 listes qui seront présentes les 26 mai pour les élections européennes. Certaines ont déjà annoncé qu'elles n'ont pas les moyens financiers de déposer des bulletins dans tous les bureaux de vote et comptent sur les électeurs pour imprimer eux-même le bulletin. Un financement qui est d'autant plus incertain qu'avec un nombre record de candidatures, peu attendront le seuil de 5% des suffrages qui leur donne accès au remboursement des frais de campagne.

Par / ©Bigorre.org / 3517 caractères. Article vu 468 fois