English Espana Italiano Euskadi A- A+

Agenda Spectacles 757 News 607 Spectacles vus Articles les plus vus Anniversaire

Soldes sur Internet

Les ventes privées en attendant les soldes d'été 2019

Les soldes commencent dans les boutiques de Tarbes, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Les soldes commencent dans les boutiques de Tarbes, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

A 15 jours du coup d'envoi des soldes d'été 2019 les boutiques physiques et les boutiques en lignes se préparent. Pour combler la baisse d'achat en cette période de préparation, les boutiques multiplient les propositions de soldes privées et autres ventes elles aussi annoncées comme privée. Un caractère privée qui est très relatif car il suffit d'ouvrir un compte ou de demander la carte de fidélité pour faire parti des bénéficiaires de ces opérations commerciales avant le lancement officiel des soldes. Comme Bocage qui annonce des remises allant jusqu'à -70% ou Spartoo, -40% dans la boutique en ligne de DIM ou jusqu'à -40% chez Etam.

Les soldes d'été 2019 démarrent le mercredi 26 juin à 8h

Quelques rappels du cadre dans lequel se déroulent les soldes. Les soldes sont définis par l'article 310-3 du code du commerce. Les soldes doivent être accompagnés ou précédés de publicité, favoriser un écoulement accéléré de marchandises en stock, payées et dont des exemplaires ont été proposés à la vente depuis au moins 1 mois, comporter une annonce de réduction de prix qui peut aller jusqu'à une revente à perte, dans la limite du stock à écouler et se dérouler lors de périodes fixes.

Les prix pratiqués pendant les soldes : les rabais annoncés lors des soldes doivent être conformes aux dispositions de l'arrêté du 31 décembre 2008 relatif aux annonces de réduction de prix à l'égard du consommateur. La remise indiquée, soit en valeur absolue, soit en pourcentage, doit être calculée par rapport à un prix de référence, qui ne peut excéder le prix le plus bas effectivement pratiqué au cours des trente derniers jours précédant le début de la période des soldes. L'annonceur peut également utiliser comme prix de référence le prix conseillé par le fabricant ou l'importateur du produit sous réserve que ce prix soit couramment pratiqué par les autres distributeurs. Les rabais qui ne seraient pas conformes à ces dispositions peuvent aussi être sanctionnés sur la base de l'interdiction de la publicité mensongère (article L. 121-1 du code de la consommation).

Garanties : les articles achetés en soldes doivent bénéficier des même garanties que les autres articles. L'annonce « ni repris ni échangé » ne dispense donc pas le vendeur d'échanger ou de rembourser l'article en cas de vice caché (article 1641 du Code civil). A l'inverse, si les imperfections ou malfaçons sont aisément détectables par le consommateur, l'article 1641 du Code de civil ne peut pas s'appliquer.

Par / ©Bigorre.org / publié le lundi 10 juin 2019