English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Politique culturelle : Election Municipales

Gérard Trémège
Gérard Trémège

Nous avons interrogé Gérard Trémège () qui candidate aux Election Municipales sur son projet de politique culturelle.

Questions aux candidats aux Election Municipales

Nous avons contacté les candidats à l'élection présidentielle pour les interroger sur 2 axes.

Le regard sur de la politique culturelle conduite par Gérard Trémège, maire sortant :

  • Les aides aux associations culturelles amateur et professionnelles Le travail de l’office de tourisme pour animer la ville
  • L’action envers les plus jeunes, dans le cadre scolaire en particulier.
  • La part du budget municipal consacré à la culture et son utilisation.
  • Le rayonnement culturel tarbais. Le développement de structures comme La Gespe, le Pari, les Théâtre des Nouveautés mais aussi les festivals et les musées tarbais.

Le projet de politique culturelle : Le projet culturel

  • Voudriez-vous conduire un projet dans la continuité de la majorité sortante ou en rupture avec l’action passée ?
  • Quels développements pour les salles de Tarbes en Scène ?
  • Quelle relation avec les autres acteurs culturels locaux, comme Le Parvis ou Le Chaudron ?
  • Quelles évolutions ou même révolutions tant au niveau artistique qu’économique voudriez-vous impulser ?
  • Faut-il et doit-on dépenser plus dans ce domaine ? 

Réponse de Gérard Trémège ()

Mardi 11 mars 2014

mail du 11 mars 2014
Projet culturel de la liste de Gérard TREMEGE
Notre projet s’inscrit dans la continuité de ce que nous réalisons depuis 2001. Vous connaissez mon attachement aux artistes, mon écoute et ma volonté de les aider au maximum chaque fois que cela est possible. Notre projet a la crédibilité de notre bilan :
La culture ouverte à tous et en particulier au jeune public
Je veux en préambule souligner l’une des principales réalisations qui montre notre attention particulière à la culture. Je veux parler du PARI, lieu de créations qui vient de fêter ses 10 ans. Un lieu ouvert d’expression et d’exemple.
Dans les années à venir, si nous sommes toujours aux responsabilités, nous continuerons donc d’accueillir les classes lors des expositions au Carmel, souvent en présence de l’artiste qui explique son travail.
Le Musée Massey ouvert gratuitement au jeune public, continuera de proposer tous les mercredis après-midi des ateliers gratuits pour les enfants.
Nous accueillerons régulièrement au Pari et au Théâtre des Nouveautés les spectacles jeune public de la FOL et du Parvis.
Je rappelle d’ailleurs que nous avons signé des conventions avec le collège le Pradeau – la Sède et le lycée Marie Curie pour que les collégiens et les lycéens aient accès au diverses manifestations du Pari et qu’ils dialoguent avec les comédiens.
Nous avons mis en place des visites au Musée Massey pour les mal voyants.
Nous allons signer un partenariat avec la maison d’arrêt pour diffuser des films des spectacles donnés au PARI et faire intervenir sur place les metteurs en scènes locaux.
Développement pour les salles de Tarbes en Scènes
Tarbes en Scènes est la structure municipale qui manage les 3 salles : la GESPE, LE PARI, le THEATRE DES NOUVEAUTES
Nous préparons des passerelles entre la Gespe et le Pari de façon à programmer des groupes ou des artistes qui se produisent à la Gespe durant les résidences du PARI ce qui permettra des échanges de publics.
Nous continuerons à ouvrir chaque fois que cela sera possible et en fonction des disponibilités le Théâtre des Nouveautés à toutes les compagnies locales qui souhaitent présenter leur spectacle.
Relation avec les autres acteurs culturels
Nous avons signé depuis de nombreuses années avec le PARVIS, Scène Nationale, une convention de mise à disposition du théâtre des Nouveautés, pour des spectacles qui appartiennent à la programmation PARVIS.
De plus la majorité des spectacles jeunes publics sont décentralisés au PARI.
Nous avons également demandé à la directrice du PARVIS de programmer un spectacle d’une compagnie locale par saison.
Concernant le CHAUDRON, cette structure est subventionnée par la ville de Tarbes depuis sa création. Nous sommes son principal financeur. Nous sommes prêts à étudier tout partenariat avec cette salle, nouveau lieu culturel et d’expression dans la ville.
Quelles évolutions voulez vous impulser ?
Pour les 20 ans d’Equestria en 2014 nous prévoyons l’installation un chapiteau de 3000m2 et 2000 places assises pour la Nuit des créations avec 2 séances supplémentaires en journée.
Nous prévoyons des séances de cinéma en plein air dans les quartiers en collaboration avec les professionnels. Une première édition aura lieu pendant les Fêtes de Tarbes à l’occasion du 50ème anniversaire du jumelage avec Huesca.
Nous projetons d’ouvrir sur le site de l’Arsenal un espace réservé à la collection Beaux Arts et aux expositions temporaires. Nous envisageons également de présenter les autres collections (Bigorre et 4 Vallées, Vestiges Romains…).
Nous avons mis en place fin février un parcours patrimonial dans la ville pour valoriser et faire connaitre la richesse de notre patrimoine.
Nous avons en projet la construction d’un centre des Congrès devant le parc des Expositions.
Bien sur nous continuerons de pérenniser les grands évènements : Equestria, Tarbes en Tango, le Pic d’or, le Festival Tarbes en Canta, la Fête de la Musique …
Nous poursuivrons les expositions dans les différents lieux (Carmel, Pari, Office de Tourisme, Mairie…) mais aussi aux Archives municipales.
Nous souhaitons également mener une réflexion sur la création d’une carte électronique permettant l’accès à tous les services offerts par la ville du paiement aux spectacles du Pari aux concerts de la Scène de Musiques Actuelles entre autres.
Faut-il dépenser plus dans ce domaine ?
La Mairie de TARBES accompagne par subventions, de nombreuses associations culturelles et projets. Elle met à la disposition des associations toutes les structures municipales en particulier le PARI qui est un lieu dédié à la création artistique. Lieu Unique en Midi Pyrénées qui est mis gratuitement à disposition des compagnies.
Nous sommes et resterons à l’écoute de cette richesse culturelle et de ceux qui la font vivre. Ils contribuent au quotidien à la vie de notre Cité. Ils savent qu’ils ont face à eux des interlocuteurs attentifs.