English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Politique culturelle : Elections Départementales

Nous avons interrogé Olivier Monteil (FN) qui candidate aux Elections Départementales sur son projet de politique culturelle.

Questions aux candidats aux Elections Départementales

Nous avons contacté les candidats aux élections départementales pour les interroger sur 2 axes.

La politique culturelle conduite par le Conseil Général des Hautes-Pyrénées:

  • bilan et critique des initiatives conduites et du soutien aux structures actives.
  • La politique des grands évènements, de l’Escaladieu au Festival de Gavarnie l’action du CG65 envers les plus jeunes ?
  • Est-ce que la part du budget consacré à la culture est suffisante ?
  • Est-elle bien utilisée ?
  • Est-ce que le politique est assez tournée vers un rayonnement culturel des Hautes-Pyrénées ?

Le projet culturel pour les Hautes-Pyrénées :

  • Voudriez-vous conduire un projet dans la continuité ou en rupture avec l’action passée ?
  • Quelles évolutions ou même révolutions tant au niveau artistique qu’économique voudriez-vous impulser ?
  • Faut-il changer l’équilibre entre le pôle culturel tarbais (Parvis, Pari, Gespe, ….) et le reste du département ?
  • Faut-il et doit-on dépenser plus dans ce domaine ?

Réponse de Olivier Monteil (FN)

Mardi 24 février 2015

J'ai bien reçu votre message; pour le Front National des Hautes-Pyrénées, je peux répondre à vos questions puisque je le dirige.
Je me permets, après avoir parcouru votre site et vu votre questionnaire aux départementales, de vous apporter mes réponses ci-dessous:
BILAN
bilan et critique des initiatives conduites et du soutien aux structures actives.
trop de dispersion, avec attributions de moyens et subventions n'ayant parfois aucun rapport avec le département (réseau des musiques plurielles, etc.); à l'inverse, trop peu d'actions en faveur du patrimoine et de la réhabilitation et valorisation d'édifices historiques du département.
La politique des grands évènements, de l’Escaladieu au Festival de Gavarnie
bonnes actions, à développer davantage; en revanche, l'utilisation du site de l'abbaye de l'Escaladieu pour des expositions de tous ordres doit être mieux maîtrisé afin de ne pas gâcher l'harmonie nécessaire au lieu par des expositions qui s'y accordent mal et qui seraient plus adaptées en galeries d'art. L'espace multimedia de l'Escaladieu est à cet égard incongru.
l’action du CG65 envers les plus jeunes ?
A part l'apprentissage de l'occitan, rien n'est fait pour instruire la jeunesse sur l'Histoire et la valeur du patrimoine pyrénéen.
Est-ce que la part du budget consacré à la culture est suffisante ? Est-elle bien utilisée ?
9,6 M d'€ c'est une bonne dotation, mais mal répartie.
Est-ce que le politique est assez tournée vers un rayonnement culturel des Hautes-Pyrénées ?
il n'est justement pas assez mis en valeur, au profit d'activités associatives coûteuses et de bien moindre priorité.
PROJET
Voudriez-vous conduire un projet dans la continuité ou en rupture avec l’action passée ?
en rupture partielle de l'action passée
quelles évolutions ou même révolutions tant au niveau artistique qu’économique voudriez-vous impulser ?
donner la priorité à la défense et à la valorisation du patrimoine haut-pyrénéen, notamment ses sites et bâtiments historiques ou classés: vestiges historiques (château de Mauvezin, etc.) ou édifices religieux (église quasi-abandonnée de Mazères, etc.); valoriser l'histoire, les traditions et l'identité de Bigorre.
Faut-il changer l’équilibre entre le pôle culturel tarbais (Parvis, Pari, Gespe, ….) et le reste du département ?
oui, l'équilibre culturel doit être mieux réparti et faire effort sur la ruralité.
Faut-il et doit-on dépenser plus dans ce domaine ?
non, la dotation est suffisante mais doit être répartie de façon totalement différente, en respectant un ordre de priorité et d'urgences à satisfaire.
Bien cordialement,
Olivier MONTEIL
Responsable départemental FN 65
Hautes-Pyrénées