English Espana Euskadi Italiano Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Politique culturelle : Elections Législatives


Nous avons interrogé Geneviève Comont (Front National) qui candidate aux Elections Législatives sur son projet de politique culturelle.

Questions aux candidats aux Elections Législatives

Le regard sur de la politique culturelle conduite par François Hollande :

  • Bilan et critique des initiatives conduites et du soutien aux structures actives.
  • L’action envers les plus jeunes, dans le cadre scolaire en particulier.
  • Loi Hadopi : une protection nécessaire et efficace ?
  • Le rayonnement culturel de la France est-il suffisant ?

La position vis-à-vis des objectifs de politique culturelle d'Emmanuel Macron ?

  • Considérez-vous que ces sept objectifs définissent la politique culturelle que vous souhaitez pour notre pays ?
  • Quels objectifs soutenez-vous ?
  • Quels objectifs voudriez-vous promouvoir ?
  • Comment souhaitez-vous que cette politique culturelle se développe en Hautes-Pyrénées ?
  • Quelle vision de la culture en Hautes-Pyrénées souhaitez-vous porter à l'Assemblée Nationale ?

Réponse de Geneviève Comont (Front National)

Mercredi 17 mai 2017

La politique culturelle conduite par François Hollande, au cours de son quinquennat, n'a pas été à la hauteur de ce que nous étions en droit d'attendre. Ces 5 ans d'hollandisme laisseront un goût amer dans l'histoire de notre pays. Ce n'est pas une surprise, la politique menée, dans ce domaine, a fait une place de choix à l'idée du multiculturalisme. Ainsi, à travers une presse inféodée au pouvoir en place, nous avons assisté à une remise en cause systématique de la culture française. Les programmes scolaires ont été contaminés par une idéologie européiste et mondialiste.La suppression de pans entiers de l'histoire de France en est une triste illustration. Les œuvres des grands auteurs disparaissent progressivement des manuels scolaires et la théorie du genre est à l'honneur.
Quand à monsieur Macron, il considère qu'il n'y a pas une culture française mais une culture en France et qu'elle est diverse. "L'idéal européen" est son leitmotiv. La loi Hadopi, sensée sanctionner le téléchargement illégal, est inefficace et porte atteinte à la liberté d'expression.

Le patrimoine des Hautes Pyrénées (châteaux, musées, églises, abbayes) constitue une richesse régionale que nous devons mettre en valeur.L'activité économique est essentiellement due au développement touristique. Lourdes, 2ème lieu de pèlerinage catholique, la chaîne des Pyrénées constituent des atouts touristiques incontournables.
Le département possède des vestiges gallo-romains et un patrimoine médiéval (églises romanes de la vallée du Louron). Nous disposons d'un patrimoine riche en Bigorre, témoin d'une identité régionale à laquelle nous sommes extrêmement attachés. Il est de notre devoir d'arrêter cette folle politique de vente à l'étranger et au privé, de monuments nationaux qui appartiennent aux français. La suppression de la loi Hadopi est une nécessité car elle constitue un "flicage" des utilisateurs d'internet. Le service public audiovisuel doit traiter l'information dans le respect de toutes les sensibilités politiques et privilégier le principe d'impartialité démocratique. Enfin, l'histoire de France, le soutien à la francophonie doivent redonner, à tous, un sentiment de fierté et d'appartenance à un grand pays, riche de sa culture exceptionnelle et d'un précieux patrimoine.