A- A+
   

Politique culturelle / élections présidentielles 2022 / Eric Zemmour

Nous avons interrogé Eric Zemmour (Reconquête !) qui candidate aux élections présidentielles sur son projet de politique culturelle.

Questions aux candidats aux élections présidentielles

Votre regard sur de la politique culturelle conduite par le Président de la République Emmanuel Macron et des Ministres de la culture de ses gouvernements :

  • Est-ce que les objectifs affichés par le candidat Emmanuel Macron en 2017 ont été atteints ?
  • Bilan et critique des initiatives conduites et du soutien aux structures actives, en particulier depuis le début de la COVID-19.
  • L’action envers les plus jeunes, dans le cadre scolaire en particulier.
  • Est-ce que la part du budget consacré à la culture est suffisante ? Est-elle bien utilisée ?
  • Le rayonnement culturel de la France est-il suffisant ?

Votre projet culture :

  • Voudriez vous conduire un projet dans la continuité ou en rupture avec l’action passée ?
  • Quelles évolutions ou même révolutions tant au niveau artistique qu’économique voudriez vous impulser ?
  • Faut-il et doit-on dépenser plus dans ce domaine ?
  • Faut-il l'intervention publique pour aider la culture a la sortie de la COVID-19 ?

Réponse de Eric Zemmour (Reconquête !)

 Réponse partielle à nos questions 


Dans son programme, au chapitre culture :

REFONDER L'EXCEPTION CULTURELLE FRANCAISE

JE PRÉSERVERAI LE PATRIMOINE FRANCAIS

• Établir un bilan complet de l'état du patrimoine national, afin d'identifier les biens patrimoniaux à restaurer en urgence

• Sauver le patrimoine monumental et restaurer les biens en péril identifiés par le bilan du patrimoine en investissant 2 milliards d'euros dans le patrimoine à l'échelle du quinquennat

• Former la jeunesse à la restauration du patrimoine et accompagner les futurs chantiers de sauvegarde du patrimoine en créant dans chaque département des Maisons des Compagnons du Devoir

• Assurer l'harmonie et la beauté de toutes les villes de France en définissant dans les Plans Locaux d'Urbanisme des villes le style de construction historique ou régionale propre à chaque commune auquel seront associées des règles architecturales précises que devront respecter toutes les nouvelles constructions

J'ASSURERAI LA PROMOTION DE LA CULTURE FRANCAISE (1/2)

• Consacrer une partie plus importante des subventions accordées au cinéma par le CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée) aux productions cinématographiques assurant la promotion et la diffusion de la culture française et européenne, comme l'adaptation d'oeuvres littéraires et d'événements historiques

• Faire connaître au grand public les oeuvres de notre patrimoine artistique et culturel en imposant aux chaînes de télévision généralistes l'obligation de diffuser des programmes à caractère culturel (opéras, pièces de théâtre, concerts, émissions historiques et documentaires) à des heures de grande écoute au minimum 4 fois par moi

• Instaurer un enseignement et une pratique véritables de la musique, de l'histoire de l'art et de l'art plastique au sein de l'école, du collège et du lycée en partenariat avec les institutions nationales et régionales • Obliger toutes les institutions culturelles recevant des subventions de l'État à faire des tournées régulières dans les établissements scolaires publics • Créer un grand ministère d'État du Savoir et de la Transmission qui regroupera l'Instruction publique, l'Enseignement supérieur et la Culture

JE RESTRUCTURERAI L'AUDIOVISUEL PUBLIC

▪ Privatiser les chaînes généralistes et d'information du service public audiovisuel (France 2, France Inter et France Info TV)

• Recentrer l'audiovisuel public autour de la culture (autour de France 5, France Culture, Arte, France Musique) et de la voix de la France à l'international (autour de France 24, TV5 Monde et Radio France International)

• Valoriser nos terroirs et maintenir l'information de proximité en transférant gratuitement France 3 et France Bleu ainsi que leurs antennes régionales aux collectivités locales


Réponse publiée le