A- A+ EnglishEspañolItalianoEuskadi中国

News Spectacles vus Les plus consultés Vu un 9 avril

Santé

11 cas confirmés d'infection au coronavirus COVID-19 en Hautes-Pyrénées

coronavirus Covid-19

coronavirus Covid-19

L'Agence Régionale de Santé Occitanie avait prévenu par la voix de son directeur Pierre Ricordeau. "Quand ça va monter, ça ira très très vite". En 24 heures les Hautes-Pyrénées passent de 7 à 11 cas de contamination au coronavirus COVID-19 confirmés suite à un test de dépistage. Mais le nombre de contamination est sans doute beaucoup plus important car les test de contamination au coronavirus COVID-19 ne sont plus fait systématiquement.

3 lycéens, une élève de primaire et une ATSEM présentent les symptôme du coronavirus

Trois élèves du lycée Marie Curie de Tarbes, un élève de l’école Charles Perrault de Bordères-sur-Echez et une ATSEM de la même école présentent des symptômes du coronavirus COVID-19 comme la fièvre, de la toux, des douleurs musculaires, de l'asthénie. Dans un communiqué conjoint de la Préfecture des Hautes-Pyrénées et de l'ARS Occitanie précise que "ne faisant pas partie des personnes fragiles et ne présentant pas de symptômes graves, les tests de dépistages n’ont pas été réalisés sur ces patients". Et ajoute que "par mesure de précaution, ces derniers ainsi que les familles des enfants ayant pu être en contact avec eux, ont été invités à observer des consignes strictes de confinement et à surveiller leurs symptômes, conformément à la posture nationale détaillée ci-dessous".

Les tests de confirmation ne sont plus réalisés systématiquement

L'ARS annonce que "au stade 3, l’examen de confirmation n’est plus effectué à titre systématique : ce sont essentiellement les situations à risque ou celles nécessitant une hospitalisation qui seront testées à des fins de confirmation". Les tests ne sont plus réalisés de manière systématique que pour les personnes fragiles qui pourraient développer des complications, les cas dans les structures médico-sociales comme les maisons de retraites, et dans les structures collectives hébergeant des personnes vulnérables, les personnes hospitalisées et les professionnels de santé.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Sur le même sujet

Mardi 7 avril 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

Le coronavirus ne baisse toujours pas en Occitanie

Lundi 6 avril 2020

Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes

News

Santé

Le coronavirus reprend son expansion en Occitanie, c'est même violent dans le Gard

Dimanche 5 avril 2020

Centre Hospitalier de Bigorre à Tarbes

News

Santé

Tarbes accueille un malade du coronavirus qui vient du Grand Est

Dimanche 5 avril 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

Petite reprise de l'épidémie de coronavirus en Occitanie, c'est plus violent dans le Gard

 ▷