A- A+ EnglishEspañolItalianoEuskadi中国

News Spectacles vus Les plus consultés Vu un 15 juillet

Santé

L'Aude et l'Hérault, départements pilotes pour l'évolution du coronavirus en Occitanie

coronavirus Covid-19

coronavirus Covid-19

Les communiqués de l'Agence Régionale de Santé se suivent pour dresser un bilan quotidien très fluctuant de la propagation du coronavirus COVID_19 dans la région Occitanie. Après un mois de hausse continue le nombre de personnes hospitalisé alterne pause et reprise de l'augmentation. On espère à chaque baisse du nombre de personnes prises en charge dans les hôpitaux de la région que c'est le début d'une stabilisation avec en perspective une baisse. Au risque d'être déçu par les bulletins suivants qui peuvent annoncer la reprise de la hausse. Avec le bulletin d'aujourd'hui on en - encore - envie d'être optimiste. Il y 35 hospitalisations de moins et 6 patients en réanimation de moins. Mais on a appris à ne pas se réjouir aussi vite et les 14 décès au cours des dernières 24 heures rendent le bilan définitivement sombre. Et l'ARS ne fait toujours que le bilan des décès dans le système hospitalier, en omettant les victimes en EHPAD et à domicile. De plus l'augmentation du nombre de personnes qui sortent des hôpitaux d'Occitanie pour rentrer chez eux et bien plus forte que la baisse du nombre de personnes hospitalisée. Ce qui montre que le coronavirus infecte toujours beaucoup de personnes assez durement pour provoquer une hospitalisation. Et le très - trop - modeste baisse du nombre de personnes en réanimation révèle que l'infection est grave pour trop de patients.

L'Aude et l'Hérault, des départements à surveiller

Faute de pouvoir prédire l'avenir, on peut se tourner vers les départements qui ont été touchés par le coronavirus plus tôt que les autres pour essayer l'anticiper l'évolution de l'épidémie. L'Hérault dans lequel il y a eu la première infection confirmée le 28 février dernier et l'Aude ou il y a eu le premier décès, celui d’un patient âgé de 76 ans originaire de Quillan. Une personne avait été prise en charge par le centre hospitalier de Carcassonne dont l’état de santé s’est rapidement aggravé et a conduit à son décès le matin du 15 mars 2020. L'évolution de l'épidémie a été violente dans ces deux départements avec 60 décès en Hérault et 34 décès dans l'Aude. Les deux départements qui ont eu le plus de victime de toute la région Occitanie. Mais les derniers bulletins de l'ARS le montrent, ces deux départements sont entrés de plain-pied dans une phase de stabilisation de l'épidémie avec un flux de patient qui sortent guéris de l'hôpital pour compenser le nombre de nouvelles hospitalisations. Et même un peu plus puisqu’en 3 jours le nombre d'hospitalisations a baissé de 21 personnes en Hérault, en passant de 264 à 243 personnes, même évolution dans l'Aude avec 22 personnes hospitalisées de moins pour arriver aujourd'hui à 73 patients. Mais c'est une baisse fragile car elle est plus due à la forte augmentation du nombre de guéris qui a bondi de 70 personnes en 3 jours en Hérault et de 16 personnes pour l'Aude qu’une baisse des contaminations. Et les décès qui ont sinistrement grimpé sur ces 3 jours de de 7 victimes dans l'Aude et de 8 victimes en Hérault. Ce n'est pas un tableau véritablement mais qui rend les autres départements plutôt optimistes car ils ont bénéficié d'une arrivée plus tardive de l'épidémie et donc de mesures de confinement mises en place plus tôt dans le cycle de développement du virus.

Opération de dépistage systématique en EHPAD

Alors que les EHAPD sont trop longtemps restées à l'écart des bilans de l'ARS et donc des indicateurs de l'expansion du COVOD-19, le système hospitalier régional s'y implique pleinement. Au-delà des mesures immédiates de gestion sanitaire dans ces établissements, les CHU de Toulouse et de Montpellier sont mobilisés par l'ARS pour tirer les leçons des premières situations en EHPAD et pour mettre en oeuvre une stratégie adaptée et globale de prévention, de prise en charge et d’appui pour l’ensemble des EHPAD de la région. En Occitanie, ce dépistage va au-delà des recommandations nationales en testant systématiquement l'ensemble des résidents dès qu’un cas est confirmé soit parmi le personnel soit parmi les résidents. Une démarche mise en oeuvre cette semaine dans une cinquantaine d’EHPAD où ont déjà été recensés les premiers cas COVID-19 confirmés. Et ces mesures de dépistage seront étendues progressivement à l’ensemble des EHPAD, selon l’apparition et le signalement des cas.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Documents à consulter

Sur le même sujet

Vendredi 26 juin 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

Cluster de covid-19 à Toulouse

Mercredi 10 juin 2020

News

Santé

Contrairement à l'Ile de France et au Grand Est, le covid-19 n'a pas fait plus de morts que l'hiver précédent en Occitanie

Samedi 30 mai 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

J+19 après le déconfinement et pas de signes de reprise du coronavirus en Occitanie

Mardi 26 mai 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

J+15 après le déconfinement, la baisse du COVID-19 continue en Occitanie

 ▷