A- A+

News Spectacles vus interview Les plus consultés Vu un 28 novembre

Santé

Le coronavirus baisse très lentement en Occitanie

Le point sur l'évolution de l'épidémie du coronavirus COVID-19 avec une baisse bien plus lente que n'avait été la hausse et une campagne de dépistage qui se développe.

coronavirus Covid-19

coronavirus Covid-19

Depuis que l'épidémie du coronavirus COVID-19 a atteint son pic le 6 avril dernier, les hôpitaux voient le nombre de personnes hospitalisée baisser. Mais cette baisse est lente et quelque peu erratique. Le dernier bulletin de l'Agence Régionale de Santé montre qu'il a encore aujourd'hui 729 personnes dans les hôpitaux de la région, exactement le même nombre de personnes qu'hier. Autant la hausse avait été violente, autant la baisse est lente. Sur les 9 derniers jours de hausse le coronavirus avait conduit 368 personnes à être hospitalisée. Depuis le pic on a mis 20 jours à redescendre de 336 personnes. La baisse à mis près de 3 semaines à effacer 9 jours de hausse. L'évolution du nombre de personnes prises en charge en réanimation suit le même rythme. A cette allure la baisse va être longue et s'étaler bien au-delà de la date annoncée de début du déconfinement.

La campagne de dépistage s'intensifie

Depuis le 1er avril, 52693 tests ont été réalisés assure l'ARS Occitanie. Des tests dans les hôpitaux, dans les établissements recevant un public fragile et dans les EHPAD de la région. Les EHPAD sont particulièrement touchés par le coronavirus avec des infections signalées dans 240 d'entre eux et déjà 139 décès signalés par l'ARS. Santé Publique France précise qu'il s’agit de décès de personnes âgées dont le test a été positif au COVID-19, mais aussi de personnes âgées qui pouvaient présenter des symptômes sans avoir pu être testées avant leur décès.

Des tests effectués par les laboratoires publics et privés de la région qui montent en puissance avec actuellement plus de 3000 tests par jour. L'objectif est d'atteindre 15000 tests par jour en Occitanie avant le 11 mai - jour annoncé de la fin du confinement - sur les 700000 annoncés par Santé Public France au niveau nationale. Pour atteindre cet objectif, le Directeur Général de l’ARS et le Préfet de Région sollicitent les départements et leurs laboratoires non médicaux pour qu'ils contribuent à cette stratégie de dépistage.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Sur le même sujet

Mardi 10 novembre 2020

News

Santé

La seconde vague de la COVID-19 est violente et il n’y a pas de signe de ralentissement en Hautes-Pyrénées

Jeudi 5 novembre 2020

Le Préfet des Hautes-Pyrénées à l'Hôpital de Tarbes

News

Santé

Les 16 lits en réanimation de l'hôpital de Tarbes sont tous occupés

Jeudi 22 octobre 2020

Carte du couvre-feu

News

Santé

Face à la progression de la COVID-19, Jean Castex annonce l'extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements

Samedi 17 octobre 2020

Carte covid-19

News

Santé

Les Hautes-Pyrénées en état d'urgence sanitaire face à la COVID-19 à partir de samedi

 ▷