Les soldes sur Internet

English Espana Catalunya Euskadi portuguais Deutsch Italiano Vlaamse Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Agenda Spectacles 583 News 506 Spectacles vus

Mercredi 22 août 2012

Festival de théâtre de rue d'Aurillac

la J.A.M.B.O.N.

Compagnie Les Bouchères

Aurillac

Les Majorettes Bouchères de Tarbes à Aurillac

Les Majorettes Bouchères à Aurillac, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org
Les Majorettes Bouchères à Aurillac, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Après avoir tourné en Midi-Pyrénées et dans le off du festival de Chalon sur Saône, c’est dans la belle ambiance du off du festival de théâtre de rue d’Aurillac que la J.A.M.B.O.N, comprenez la Joyeuse Amicale des Majorettes Bouchères Ouvrières et Novices, poursuit sa belle aventure. Une ambiance débridée qui convient bien à la pitoyable épopée de ces majorettes au look kitsch à souhait, genre Josiane Balasko dans « Nuits d’ivresse », sur la musique des années 70 à la clef. La famille de Désiré Saussus au grand complet qui laisse sa boucherie hautes-pyrénéenne et ses pâtés campagnards pour sillonner les routes avec un improbable spectacle de majorette bouchère qui fait leur fierté ! Un univers loufoque qui ne tarde pas à voler en éclat quand la maison mère fait faillite…
« On a écrit le texte de ce spectacle collectivement, avant de confier la mise en scène à Thomas Tessier » nous confie l’un de ces majorettes. Un metteur en scène dont on avait déjà pu apprécier l’humour dans Méchants méchants au Pari à l’automne 2010. Avec les Majorettes bouchères, on sort des murs du théâtre pour s’approprier la rue. Un grand espace qui ouvre les perspectives ! Et c’est parti pour une heure de pure folie avec les six majorettes, Maria Aguirre, Katrine Bouligand, Sandrine Carayre, Marie-jo Cortes, Valérie Lons et Maya Paquereau coachés par l’inépuisable Josépha, matriarche a la famille Saussus solidement campée par Corinne Marsollier. Ceux qui n’auront pas encore vu ce beau spectacle populaire, ou ceux qui veulent le revoir, pourront aller à Adé le 13 septembre prochain.

Stéphane Boularand Bigorre.org sur Twitter@bigorre_org