A- A+ Français

News Spectacles vus interview Les plus consultés Vu un 20 octobre

Santé

J+19 après le déconfinement et pas de signes de reprise du coronavirus en Occitanie

coronavirus Covid-19

coronavirus Covid-19

Le point sur l'évolution de l'épidémie du COVID-19 qui continue de régresser 19 jours après le début du déconfinement. La baisse est lente mais bien installée même si le coronavirus circule davantage.

Avec le déconfinement planait le spectre d'une seconde vague de l'épidémie de coronavirus lié à la reprise des activités professionnelle, commerciale et plus largement sociale et donc de la circulation du virus. Mais 19 jours après le déconfinement, le bilan de l'Agence Régionale de Santé montre qu'il n'y a pas de reprise de l'épidémie en Occitanie. La baisse continue malgré le déconfinement comme en témoigne le nombre de personnes hospitalisées qui a baissé de 25 personnes au cours des 3 derniers jours pour arriver à 247 personnes hospitalisées sur toute la région Occitanie. Avec des baisses spectaculaires comme les Pyrénées-Orientales qui n'ont plus que 2 personnes hospitalisées alors qu'il y en a eu 129 le 31 mars. D'autre beaucoup moins comme le Gard qui est devenu le département de la région qui a la plus de personnes hospitalisées avec 69 personnes hospitalisées, à peine plus de la moitié du maximum qui avait été atteint le 22 avril. Baisse aussi des du nombre de cas graves qui doivent être pris en charge en réanimation qui passe sur les trois derniers jours de 52 à 44 personnes. Alors qu'il y avait plus de 300 personnes pris en charge en réanimation début avril.

On surveillait l'effet de la recirculation du coronavirus 14 jours après le 11 mai, mais il n'y a aucun signe de ralentissement de la baisse. Encore moins de reprise. Un constat qui ne concerne pas que l'Occitanie. Lors de son allocution de jeudi 28 mai, le Premier Ministre qui présentait de nouveaux assouplissements des contraintes sanitaires liés à la sortie progressive du confinement expliquait que les résultats sont bons sur le plan sanitaire. Avant d'ajouter qu'il faut rester prudent et poursuivre le respect des gestes barrières.

Les feux sont au vert pour poursuivre le déconfinement en Occitanie

Quatre nouveaux indicateurs permettent dorénavant de suivre l’épidémie et de prendre, le cas échéant, de nouvelles mesures s’ils dépassent certains seuils.

L’incidence, ou pression épidémique

L’incident correspond au nombre de personnes infectées sur 100 000 habitants, sur une période de sept jours.

Le taux de positivité des tests virologiques

Les résultats des tests de contamination au COVID-19 peuvent permettre de détecter précocement une éventuelle reprise de l’épidémie.

Le taux de reproduction effectif

C'est le fameux "R-effectif" qui mesure le nombre de personnes qu'un individu contagieux peut infecter. Il dépend de la probabilité de transmission, du taux de contact et de la durée de contagiosité. Le ministre de la santé Olivier Véran indiquait Si le R0 est supérieur à 1, un malade va contaminer plus d'une personne donc l'épidémie va prendre de l'ampleur. S'il est inférieur à 1, petit à petit les malades contaminent moins de personnes et donc l'épidémie peut s'atténuer voire disparaître. C'est le cas de tous les départements d'Occitanie.

Le taux d’occupation des lits de réanimation

C'est un des indicateurs les plus suivis depuis le début de l’épidémie. Il permet à la fois de refléter la gravité des cas d'infection. Mais aussi de mesurer la charge des hôpitaux et de connaitre la marge avant la saturation du service hospitalier.

Ces indicateurs sont bons dans les départements de la région Occitanie. Tous les feux sont donc au vert pour poursuite du déconfinement dans chaque département en Occitanie.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Sur le même sujet

Samedi 17 octobre 2020

News

Santé

Les Hautes-Pyrénées en état d'urgence sanitaire face à la COVID-19 à partir de samedi

Jeudi 1er octobre 2020

News

Santé

Les Hautes-Pyrénées restent en alerte face à la COVID-19

Samedi 26 septembre 2020

News

Santé

Le masque rendu obligatoire après le passage en alerte des Hautes-Pyrénées face à la COVID-19

Jeudi 17 septembre 2020

News

Santé

La COVID-19 présente dans les écoles, collèges et lycées des Hautes-Pyrénées

 ▷