A A
   

News Spectacles vus Interview Les plus consultés Vu un 23 juin

Le Tour de France en Hautes-Pyrénées

Le Tour de France 2021 traversera les Pyrénées en 4 étapes

Après une édition 2020 automnale, le Tour de France retrouve le début de l'été en partant de Brest le 26 juin pour arriver le 18 juillet sur les Champs-Elysées. Avec une belle place faites aux Pyrénées que les coureurs parcourront sur plus de 600 km

Le Tour de France 2021 traversera les Pyrénées en 4 étapes

Le Tour de France 2021 traversera les Pyrénées en 4 étapes

Belle édition en perspective pour le Tour de France 2021. Une édition qui partira de Brest le 26 juin avec une traversé du pays d'ouest en est qui l'amènera dans les Alpes en une semaine pour 3 étapes de montagne. Avant d'arriver dans les Pyrénées le 10 juillet avec un très beau programme. 668 km en 4 étapes pour parcourir la chaine des Pyrénées en 4 étapes, de la mer Méditerranée à moins de 100 km de l’Atlantique en passant par tous les départements pyrénéens des Pyrénées-Orientales aux Pyrénées-Atlantiques en passant par l’Aude, l’Ariège, la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées.

11 juillet : étape 15 de Céret à Andorre-la-Vieille

Une traversée des Pyrénées qui sera lancée le dimanche 11 juillet avec un départ de Céret en Pyrénées-Orientales, a quelques kilomètres de la méditerranée. Mais il n'est pas question de farniente à la plage car le programme est chargé. Christian Prudhomme prévient :Un départ inédit de Céret, première halte dans les Pyrénées-Orientales depuis 2009 et la victoire de Thomas Voeckler à Perpignan, des passages par Prades, Font-Romeu, le col de Puymorens, le port d'Envalira et Beixalis, dont les pentes sont aussi dures à monter que délicates à descendre : la Principauté́ couronnera un vrai roi de la montagne.

Une étape de 191 km de montagne avec trois ascensions de catégorie 1 et une de catégorie deux. En commençant par la Montée de Mont-Louis avec 8,4 km à 5,7 % suivi du passage par Font-Romeu. Et on continue avec le Col de Puymorens qui amènera les coureurs à 1915 m avec une ascension de 5,8 km à 4,7 %. Et ce n'est pas fini puisqu'il faudra ensuite passer par Port d'Envalira à 2408 m au bout de 10,7 km de montée à 5,9 % pour arriver en Andorre ou il resta les Col de Beixalis à 1796 m avec une montée de 6,4 km à 8,5 % avant de redescendre vers Andorre-la-Vieille. Une entrée en matière pyrénéenne qui laissera probablement des traces. Ce qui mérite bien un jour de repos avant de reprendre la suite du tour.

13 juillet : étape 16 du Pas de la Case à Saint-Gaudens

Une étape en trompe l'œil. Pas de col d'altitude au programme mais une série de cols plus bas mais pas moins difficile à aborder avec deux cols de catégorie 1 et un col de catégorie 2. Une étape très ouverte donc ou les rouleurs pourront rivaliser avec les grimpeurs. Christian Prudhomme explique que les candidats au Maillot Jaune pourraient observer un moment de trêve et le profil accidenté sera favorable à un gros coup des baroudeurs qui auront gardé de la fraicheur pour cette troisième semaine. Ils n'auront guère d'autre choix que dynamiter la course s'ils ne veulent pas laisser échapper leur dernière occasion franche de trouver l'ouverture.

Une étape de 169 km qui commence par plus de 30 km de descente en partant du Pas de la Case, avant de reprendre la montée vers le Col de Port à 1249 m qui se termine avec 11,4 km à 5,1 % de pente moyenne. Et on enchaine avec le Col de la Core à 1395 m avec 13,1 km à 6,6%, le Col de Portet d'Aspet à 1069 m avec 5,4 km à 7,1 % et la plus modeste Côte d'Aspret-Sarrat avec 800 m à 8,4 %. Des cols qui ne sont pas parmi les plus hauts des Pyrénées mais qui présentent néanmoins des ascensions finales dignes des plus redoutables.

14 juillet : étape 17 de Muret à Saint-Lary-Soulan

Nouvelle étape très ouverte qui va enchainer plus de 100 km de plaine pour les rouleurs de 3 cals pour les grimpeurs. Il faudra attendre l'arrivée au Col de Portet pour savoir qui va sortir son épingle du jeu. Le Tour repartira du pied des Pyrénées pour les aborder différemment explique Christian Prudhomme, avec cette étape à double visage, imposant du braquet sur plus de cent kilomètres avant que se dressent trois gros obstacles en enfilade : Peyresourde, Val Louron- Azet et, pour finir, les 16 km d'ascension à près de 9 % de moyenne de l'impitoyable col du Portet. Gros efforts demandés et spectacle assuré.

Une étape de 178 km avec de la route sur plus de 100 km en partant de Muret aux portes de Toulouse à Bagnères de Luchon en entrant dans les Pyrénées à partir de Loures-Barousse en Hautes-Pyrénées. Mais une entrée en douceur car jusqu'à Luchon la course suivre le fond de la vallée. Puis changement de physionomie de l'étape avec le Col de Peyresourde à 1569 m et une longue ascension de 13,2 km à 7 % de moyenne. Les coureurs redescendent ensuite vers Loudenvielle avant de reprendre la montée vers le Col de Val Louron Azet à 1580 m avec une montée de 7,4 km à 8,3 %. Pour redescendre vers Saint-Lary-Soulan avec une dernière ascension hors catégorie avec le Col de Porter à 2215 m avec pas moins de 16 derniers km à 8,7 %. Une arrivée d'altitude qui s'annonce superbe !

15 juillet : étape 15 de Pau à Luz Ardiden

Dernière étape pyrénéenne le 15 juillet avec 129 km et deux cols hors catégorie au menu. Ce que Christian Prudhomme annonce comme du dense, du nerveux, du sélectif avec l'escalade de deux géants des Pyrénées, le Tourmalet et Luz Ardiden, où tombera le verdict de l'ultime bataille en montagne. Les leaders à dominante « grimpeur » devront y trouver les moyens de prendre une marge suffisante, au classement général, sur ceux qui sont réputés meilleurs rouleurs.

Une étape de 129 km qui quitte Pau par le Sud-est pour passer le piedmont pyrénéen de Nay à Bagnères-de-Bigorre en passant par Lestelle-Bétharam à Lourdes. Une soixantaine de kilomètres de route qui suivent le relief du piedmont fait d'une alternance rapide de montées et de descentes. La suite s'annonce comme un des moments fort de ce Tour de France 2021. D'abord avec l'incontournable Col du Tourmalet, véritable légende du Tour avec quelques une des plus belles étapes de son histoire. Une ascension de plus de 17 km à 7,3 % de pente moyenne pour arriver à 2115 m, au pied du Pic du Midi de Bigorre. Mais la journée ne sera pas terminée car les coureurs redescendront vers Barèges et Luz-Saint-Sauveur avec une seconde ascension hors catégorie qui le mènera à Luz Ardiden au bout de 13,3 km à 7,4 % de pente moyenne pour une nouvelle arrivée d'altitude. Une dernière ascension dans les Pyrénées et une dernière ascension pour le Tour de France 2021 qui remontera ensuite vers Paris en 3 étapes. Dernière chance donc pour les grimpeurs de laisser le nom dans la légende des grands cols.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Sur le même sujet

Monday 27th of April 2020

Le Tour de France 2020 passera dans les Pyrénées en septembre

News

Le Tour de France en Hautes-Pyrénées

Le Tour de France 2020 passera dans les Pyrénées en septembre

Wednesday 16th of October 2019

Cirduit du Tour de France 2020

News

Le Tour de France en Hautes-Pyrénées

Le Tour de France 2020 passera (à peine) en Hautes-Pyrénées

Tuesday 16th of July 2019

Le Tour de France en Hautes-Pyrénées

News

Le Tour de France en Hautes-Pyrénées

Comment voir le Tour de France 2019 en Hautes-Pyrénées

Saturday 6th of July 2019

Etapes pyrénéennes du Tour de France 2019

News

Le Tour de France en Hautes-Pyrénées

Le Tour de France 2019 passera 4 jours dans les Pyrénées

 ▷