A- A+
   

News Spectacles vus Interview Les plus consultés Vu un 23 May

Rouge DécantéGuy CassiersDirk RoofthooftJeroen Brouwers - Le Parvis (Ibos)

Un troublant « Rouge Décanté » au Parvis

12/10/10 : Rouge Décanté au Parvis, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

12/10/10 : Rouge Décanté au Parvis, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Quelle belle semaine que ce « Made in Belgique » qui tient ses promesses ! Après une trilogie Pagnol qui avait enchanté les spectateurs le week-end dernier par sa gaité et son dynamisme, c’est le « Rouge Décanté » qui a séduit le public du Parvis mardi soir dans un registre radicalement différent. Rouge Décanté, c’est d’abord un livre, celui de Jeroen Brouwers, un auteur néerlandais qui revient à l’âge adulte sur ses souvenirs d’enfant, ses trois années passée avec sa mère, sa grand-mère et sa petite sœur, au camp de Tjideng à Batavia, durant l'occupation japonaise de l'Indonésie néerlandaise. Une superposition de visions innocentes de l’enfant et de souvenirs insupportables de l’adulte, qui fonctionne à merveille.

C’est précisément ce jeu de superpositions que Guy Cassiers à choisi de restituer dans cette mise en scène présentée au Festival d’Avignon en 2006. Un dispositif scénique fait de panneaux pivotant et de caméras qui permettent de montrer des vues inhabituelle, montrant Dirk Roofthooft de face et de dos en même temps, conjuguant l’intensité d’un gros plan avec la faiblesse d’une silhouette seule en scène. Près de deux heures de monologue pour un comédien exceptionnel, à passer et repasser les souvenirs. Des images tendre et sévère pour ce jeune garçon qui n’avait pas l’âge de comprendre ce qu’il vivait. Et toute une vie après pour faire comme on peut avec une telle épreuve, avec une mère qui ne pouvait plus incarner l’image d’une mère, ni même d’une femme. Deux heures d’une belle intensité que les quelques hésitations de Dirk Roofthooft, qui joue le texte en quatre langues, ne parviennent pas à troubler. Un superbe moment de théâtre !

Par / ©Bigorre.org / spectacle vu le Monday, October 11, 2010 / publié le

D’après le livre de Jeroen Brouwers
Mise en scène Guy Cassiers
Avec Dirk Roofthooft
Dramaturgie Corien Baart, Erwin Jans
Décor, vidéo & lumière Peter Missotten
Décor sonore Diederik De Cock
Réalisation vidéo Arjen Klerkx
Costumes Katelijne Damen

Articles sur Guy Cassiers

Wednesday, November 22, 2017

Filip Jorden dans Le sec et l'humide au Parvis, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Nous avons vu

Le sec et l’humide

Jonathan Littell
Guy Cassiers
Filip Jordens

Monday, October 11, 2010

Rouge Décanté d’Avignon au Parvis

News

Rouge Décanté d’Avignon au Parvis

Guy Cassiers
Jeroen Brouwers

 ▷ 

Articles sur Jeroen Brouwers

Monday, October 11, 2010

Rouge Décanté d’Avignon au Parvis

News

Rouge Décanté d’Avignon au Parvis

Guy Cassiers
Jeroen Brouwers

 ▷ 

Sur le même lieu

Sunday, April 10, 2022

Une quinzaine de comédiens dirigés par Clément Hervieu-Léger dans Une des dernières soirées de carnaval de Goldoni

Nous avons vu

Une des dernières soirées de carnaval

Clément Hervieu-Léger
Carlo Goldoni

Thursday, April 7, 2022

Any attempt will end in crushed bodies and shattered bones de Jan Martens au Parvis

Nous avons vu

Any attempt will end in crushed bodies and shattered bones

Jan Martens
GRIP & Dance on Ensemble

Tuesday, January 25, 2022

Cyril Teste double la vue sur le regard de Tchekhov

Nous avons vu

La mouette

Tchekhov
Cyril Teste

Thursday, September 30, 2021

Le Cirque Le Roux impressionnant au Parvis

Nous avons vu

La nuit du cerf

Cirque Le Roux

 ▷