A- A+

News Spectacles vus interview Les plus consultés Vu un 3 décembre

- Tank (Shanghai)

L’art contemporain en effervescence avec le Tank à Shanghai

Tank à Shanghai, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Tank à Shanghai, photo de Stéphane Boularand (c)Bigorre.org

Les rives du Huangpu sont en passe de devenir le lieu incontournable de l’art contemporain en Asie aux cotés de Tokyo ou Séoul. C'est au sud de Shanghai dans le quartier du West Bund que les propositions pour les amateurs se multiplient en quelques années. Et ce n’est pas fini avec le Centre Pompidou qui sera présents d’ici quelques mois.

Le Tank, l’art contemporain à la place du kérozène

Un ancien aéroport militaire converti à l’art contemporain avec son hall d’aérogare et ses tanks à kérozène qui ont donné le nom au site qui accueillent maintenant des œuvres d’artistes chinois et internationaux. Comme lors du TANK Art Festival qui s’est déroulé en septembre qui multiplier les entrées pour présenter au public la vitalité de la création en Asie et ailleurs. Un savoureux mélange d’installations, d’œuvres, de musique, de livres, de mojito, de bière et de pizzas à consommer sans modération. Sauf la bière et les cocktails bien sûr. L’exposition The force temple rassemblait 11 artistes chinois au cœur du Tank5. Des colonnes de vélos – symbole chinois par excellence – qui ne rouleront plus jamais avec leurs roues mises à l’horizontale. Peut-être pourront-ils voler. Un alignement de mains prêt a applaudir ou a attraper. Des géants dégoulinants qui regardent le public passer avec leur caméra pendue à la place du nez. Autant de propositions des artistes chinois Chen Zhou, Fang Yang, Hu Xiangqian, Li Liao, Li Ming, Mountain River Jump de Hung Shang et Huang He, Tang Dixin, Tian Mu, Yang Jian, Zhou Yilun, et Zhong Yunshu réunies dans un tank comme au centre de la piste d’un improbable cirque. On continue dans le Tank voisin avec des DJ attendent le public pour associer musique et graffitis projetés, installés ou fait par les visiteurs. Autre tank, autre expo, celle de l’argentin Adrián Villar Rojas qui occupe l’espace avec des œuvres monumentales qui reçoivent la lumière venue d’une ouverture vitrée au sommet du tank qui prend une allure de Panthéon des temps militaire du lieu. Des expositions qui annoncent l’ambition du Tank, celui d’une création contemporaine en pleine effervescence. La suite de la programmation est à surveiller.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Tank, 2350 Longteng Ave, Shanghai, Chine