A- A+ Français

News Spectacles vus interview Les plus consultés Vu un 27 octobre

Santé

Le coronavirus repart à la hausse dans l'Aude, mais le pic de l'épidémie approche pour l'Occitanie

coronavirus Covid-19

coronavirus Covid-19

Le coronavirus continue son expansion en Occitanie. 73 hospitalisations supplémentaires, 28 prises en charge en service de réanimation au cours des dernières 24 heures malgré les 83 personnes qui sont sorties de l'hôpital pour rentrer chez eux. Et 14 décès depuis la veille pour atteindre 120 décès depuis la première victime il y a deux semaines et demie à Quillan. La hausse n'en finit pas de durer depuis plus d'un mois et les hôpitaux doivent accueillir de plus en plus de monde, particulièrement les services de réanimation qui sont l'ultime ressource pour les cas les plus graves. Mais la hausse n'est plus aussi violente depuis quelques jours, même les jours se suivent avec des écarts quelque fois importants. Une inflexion de la hausse qui est sensible en Pyrénées-Orientales, en Hérault et en Haute-Garonne, trois départements qui ont été parmi les plus touchés de la région.

Le coronavirus repart de plus belle dans l'Aude

Derrière la tendance les variations départementales sont importantes. Comme dans l'Aude dans lequel l'épidémie marquait le pas depuis le début de semaine avant de reprendre brutalement aujourd'hui avec 23 hospitalisations en 24 heures qui ramène le département au plus haut de l'épidémie avec 101 personnes hospitalisée dont 19 en réanimation et un décès supplémentaire qui porte le lourd bilan de l'Aude à 21 victimes.

L'Occitanie au secours des régions les plus touchées

Même si l'épidémie est au plus haut en Occitanie, le coronavirus fait ici moins de victimes que dans le nord et l'est de la France. C'est donc par solidarité que la région accueille des personnes infectées venant de la région Grand Est dont le système hospitalier est mis à rude épreuve au point d'arriver à saturation. Six premiers patients seront transférés en Occitanie dès aujourd'hui par avion sanitaire pour être accueillis dans des établissements hospitaliers publics et privés à Toulouse et Montauban. Et 12 autres patients suivront d’ici cette fin de semaine. La solidarité fonctionne aussi en projetant les moyens humains d'Occitanie hors des frontières de la région. Dans les prochains jours, une cinquantaine de soignants volontaires de toute la région Occitanie vont aller prêter main-forte à des équipes hospitalières en Île de France et rejoindre la dizaine qui est sont déjà opérationnelle auprès de l’Assistance Publique/Hôpitaux de Paris.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Documents à consulter

Sur le même sujet

Jeudi 22 octobre 2020

News

Santé

Face à la progression de la COVID-19, Jean Castex annonce l'extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements

Samedi 17 octobre 2020

News

Santé

Les Hautes-Pyrénées en état d'urgence sanitaire face à la COVID-19 à partir de samedi

Jeudi 1er octobre 2020

News

Santé

Les Hautes-Pyrénées restent en alerte face à la COVID-19

Samedi 26 septembre 2020

News

Santé

Le masque rendu obligatoire après le passage en alerte des Hautes-Pyrénées face à la COVID-19

 ▷