A- A+ EnglishEspañolItalianoEuskadi中国

News Spectacles vus Les plus consultés Vu un 14 juillet

Santé

L'épidémie de coronavirus enfin en repli en Hautes-Pyrénées

Centre Hospitalier de Bigorre à Tarbes

Centre Hospitalier de Bigorre à Tarbes

La baisse est modeste, mais après des semaines de hausse continue elle mérite d'être salué. Le dernier bilan de l'Agence Régionale de Santé Occitanie fait effectivement apparaître que le nombre de personne hospitalisé est en recul de 4 lits dans les hôpitaux des Hautes-Pyrénées. Un bilan qui serait complètement positif s'il n'y avait eu 2 décès dans le système hospitalier départemental au cours des dernières 24 heures. L'ARS ne fournit toujours pas de bilan des victimes en dehors des hôpitaux alors que les décès dans les EHPAD sont nombreux. Une baisse qui est loin de compenser la folle hausse du nombre de personnes hospitalisées dans le département qui garde son triste titre de département ayant le plus haut taux d'hospitalisé avec 35,8 hospitalisé pour 100000 habitants. Loin devant les autres départements de la région qui a une moyenne de 15,8 hospitalisés pour 100000 habitants. Maintenant que les Hautes-Pyrénées suivent enfin la baisse globale des personnes hospitalisées, il faut que les habitants du département suivent avec une rigueur renforcée les mesures de confinement pour rester dans cette dynamique. Ça ne tient qu'à nous, collectivement.

L'ARS lance une campagne de tests systématiques dans les EHPAD

L’Agence régionale de santé Occitanie développe sa campagne de dépistages systématiques dans les EHPAD. Ces tests biologiques sont organisés sur prescription médicale et fiabilisés avec les laboratoires de biologie médicale publics et privés mobilisés dans ce cadre. Le diagnostic d’infection à COVID-19 est actuellement réalisé par un test RT-PCR qui consiste en l'analyse d'un échantillon biologique prélevé par le nez à l’aide d’un écouvillon par des personnels formés et équipés, soit dans des centres fixes où le patient se déplace comme les hôpitaux et les laboratoires de ville ou directement sur le lieu de vie de la personne devant être dépistée par une équipe mobile de prélèvement comme en EHPAD. Quelques heures après, l'analyse révèle l'éventuelle présence du génome viral spécifique du COVID-19. D'autres techniques sérologiques seront prochainement disponibles avec un prélèvement sanguin. Mais ils ne sont pas encore homologués.

Attention aux tests rapides qui ne sont pas homologués

Des tests rapides d’orientation diagnostique du COVID19 existent. Ces tests fonctionnent à partir d’une goutte de sang prélevée au bout du doigt. Mais le Ministère des solidarités et de la santé, ainsi que l’ensemble des sociétés savantes indiquent que leur fiabilité n’est pas établie, et que leur usage et conditions d’utilisation ne sont pas définis à ce stade. L’ARS Occitanie et les représentants des biologistes médicaux, des médecins et des pharmaciens recommandent donc fortement de ne pas utiliser ces tests non encore homologués par le Centre National de Référence : le défaut de performance d’un test peut entraîner des conséquences graves pour les personnes se croyant faussement immunisées. Le recours à ces tests sérologiques n’est pas recommandé tant que leur fiabilité n’a pas été confirmée par les autorités sanitaires compétentes.

Par / ©Bigorre.org / publié le

https://www.bigorre.org/publication/2020-04-15_l-epidemie-de-coronavirus-enfin-en-repli-en-hautes-pyrenees->https://www.bigorre.org/publication/2020-04-15_l-epidemie-de-coronavirus-enfin-en-repli-en-hautes-pyrenees

Documents à consulter

Sur le même sujet

Vendredi 26 juin 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

Cluster de covid-19 à Toulouse

Mercredi 10 juin 2020

News

Santé

Contrairement à l'Ile de France et au Grand Est, le covid-19 n'a pas fait plus de morts que l'hiver précédent en Occitanie

Samedi 30 mai 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

J+19 après le déconfinement et pas de signes de reprise du coronavirus en Occitanie

Mardi 26 mai 2020

coronavirus Covid-19

News

Santé

J+15 après le déconfinement, la baisse du COVID-19 continue en Occitanie

 ▷