A- A+ Français

News Spectacles vus interview Les plus consultés Vu un 28 octobre

Santé

Les Hautes-Pyrénées en état d'urgence sanitaire face à la COVID-19 à partir de samedi

Alors que Jean Castex a annoncé l'état d'urgence sanitaire au niveau national, la préfecture des Hautes-Pyrénées décline les mesures au niveau du département dont la situation face à la COVID-19 se dégrade.

La COVID-19 continue de progresser en Hautes-Pyrénées ou le modeste nombre de personnes hospitalisées ne reflète pas la circulation active du coronavirus dans le département, et particulièrement à Tarbes, à Lourdes et à Lannemezan. Alors qu'il n'y a que 13 habitants des Hautes-Pyrénées hospitalisés dont 2 en réanimation, les indicateurs montrent que le coronavirus circule activement avec un taux d'incidence de 139 personnes testée positives pour 100 000 habitants. Un taux d'incidence qui est compris entre 130 et 200 pour 100 000 habitants selon la préfecture des Hautes-Pyrénées sur les communes de Tarbes, de Lourdes et de Lannemezan. Le taux de positivité est lui aussi en hausse avec 11,3 personnes positives pour 100 personnes testées. Des indicateurs qui montrent que contrairement à ce qui s'est passé lors de la première vague, les Hautes-Pyrénées comme toute la région Occitanie sont très exposées à la seconde vague de la COVID-19.

Jean Castex annonce l'état d'urgence sanitaire

Interdiction des rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes sur la voie publique ou dans des lieux ouverts au public, à l’exception des manifestations revendicatives, des rassemblements, réunion ou activités à caractère professionnel, des services de transport de voyageurs, des ERP, des cérémonies funéraires, des visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle

Interdiction des grands évènements rassemblant plus de 5000 personnes

Instauration d’une jauge de 4 m² par personne dans les établissement recevant du public (ERP) avec espaces debout et circulants comme les musées, salons, centres commerciaux, parcs d’attractions et zoologiques

Des conditions plus restrictives pour les établissements clos avec places assises et ceux de plein air avec places assises qui peuvent accueillir du public dans le strict respect de la distanciation d’un siège entre deux personnes ou groupes de moins de 6 personnes, avec une jauge maximale de 5000 personnes et interdiction d’accès aux espaces permettant des regroupements sauf si un aménagement permet de respecter les gestes barrières,

Les restaurants et débits de boissons peuvent accueillir du public dans le strict respect d'un nouveau protocole sanitaire correspondant à des places assises, avec 6 personnes maximum par table et une distance d’un mètre entre les chaises de tables différentes, l'affichage de la capacité maximale de l’établissement.

A compter du lundi 19 octobre 2020, en complément, sont interdits sur l’ensemble du territoire national les événements festifs ou pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré de manière continue (cocktail ou service de boisson) dans les établissements recevant du public classées type L et CTS comme les salles des fêtes, les salles polyvalentes, les salles de spectacle et les chapiteaux, tentes et structures.

Le port du masque obligatoire à partir de lundi sur les communes de Tarbes, de Lourdes et de Lannemezan

La dégradation de la situation sanitaire des Hautes-Pyrénées conduit le Préfet à prendre des mesures renforcées en complément des mesures découlant de la mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire.

le port du masque sur les communes de Tarbes, de Lourdes et de Lannemezan, qui présentent des taux d’incidence compris entre 130 et 200 pour 100 000 habitants, à compter de lundi 19 octobre 2020, sauf dans le cadre de l’exercice d’une activité physique ou sportive.

La reconduction des autres mesures concernant l'ensemble du département avec l’obligation du port du masque dans tous les marchés, brocantes, braderies, vide-greniers, fêtes foraines. Et dans un rayon de 50 m des établissements scolaires et crèches du lundi au vendredi de 7 heures à 22 heures ainsi que le samedi de 7 heures à 13 heures, dans un rayon de 50 m aux abords des gares routières ou ferroviaires et dans un rayon de 10 mètres aux abords d’un arrêt de transport en commun.

Par / ©Bigorre.org / publié le

Sur le même sujet

Jeudi 22 octobre 2020

News

Santé

Face à la progression de la COVID-19, Jean Castex annonce l'extension du couvre-feu à 38 nouveaux départements

Jeudi 1er octobre 2020

News

Santé

Les Hautes-Pyrénées restent en alerte face à la COVID-19

Samedi 26 septembre 2020

News

Santé

Le masque rendu obligatoire après le passage en alerte des Hautes-Pyrénées face à la COVID-19

Jeudi 17 septembre 2020

News

Santé

La COVID-19 présente dans les écoles, collèges et lycées des Hautes-Pyrénées

 ▷